Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2020

Comment bien organiser sa retraite

  1. Retraite >
  2. Organiser sa retraite
Banniere de la page

Après des années de dur labeur au sein d’une entreprise, il arrive toujours un moment où l’on doit partir en retraite. S’il est vrai que durant cette période a priori inactive un grand nombre de dépenses baissent, certaines d’entre elles se créent manifestement. Pour mieux s’adapter et profiter de cette phase de vie, il est important de bien s’y préparer. Que faut-il faire pour y parvenir ? Nous faisons le point.

Anticiper ses dépenses et penser santé

Lorsque vous partez en retraite, vous subirez incontestablement une baisse de revenus qui, d’une manière ou d’une autre, aura un impact sur votre vie. Malgré cette situation, vous serez toujours appelé à vous nourrir, à vous vêtir, à payer votre loyer (si tel est encore le cas)… D’où la nécessité de commencer par budgétiser ses futures dépenses.

Les activités de plaisirs : nouvelles sources de dépense d’une personne en retraite

Comme vous devez déjà le savoir, départ en retraite rythme avec temps libre. Une opération qui vous amènera indubitablement à profiter de la vie. Ceci n’est pas sans conséquence, car toutes ces activités dites de plaisirs (tourisme, sorties, restaurants…) que vous effectuerez ont un coût. Pour éviter toute déconvenue, vous devez très tôt commencer par établir un budget pour tout cela. Pour y parvenir, faites une liste globale de toutes ces activités récréatives que vous aimeriez mener durant cette période. Ceci prendra évidemment en compte tous ces endroits merveilleux dans lesquels vous souhaitez vous rendre. Une fois cette opération terminée, prenez le temps de vous renseigner (auprès d’un ami, chez un professionnel ou sur internet) de ce que vous serez amené à dépenser.

La santé : un poste de dépense prioritaire

En raison de votre âge, vous devez en plus de votre assurance santé (obligatoire en France) souscrire à une mutuelle de santé. Avec cette dernière, vous aurez en effet la certitude de couvrir toutes ces dépenses côté santé qui ne seront pas prises en compte par votre assurance.

Pour cela, vous devez prévoir au minimum 94 euros par mois si vous êtes seul. Dans le cas où vous souhaitez y souscrire avec votre épouse, elle vous coûtera en moyenne 188 euros par mois. Il faut tout de même dire que cette somme dépend grandement de votre état de santé et de votre âge.

Par ailleurs, vous ne devez pas oublier d’inclure dans ce budget santé le paiement des services d’aides à domicile qui à un moment donné deviendront inévitables.

La retraite, c’est aussi des dépenses en moins

Cette nouvelle période detransition ne rythme pas seulement avec accroissement de dépenses. Arrivé à ce stade de votre vie, il existe certaines postes de dépenses qui vont considérablement diminuer. Au nombre de ces derniers, vous aurez les budgets liés :

  • à votre transport, car sous le poids de l’âge vous n’effectuerez plus trop de déplacements ;
  • à votre logement, ceci n’est valable que si vous êtes déjà propriétaire de votre lieu de résidence ;
  • et éventuellement ceux liés à la charge de vos enfants qui seront certainement déjà autonomes, etc.

Cela vous permettra donc de maximiser vos moyens financiers pour parvenir à mieux couvrir les dépenses précédentes que vous serez amené à faire.

Investir dans un secteur rentable pour bien jouir de sa retraite

Une fois que vous serez fixé sur le budget de vos dépenses, vous devez nécessairement penser à investir. Dans ce registre, il existe aujourd’hui de nombreuses sortes d’investissements qui sont adaptés à votre futur statut de personne retraitée.

L’immobilier

L’immobilier fait partie des secteurs d’activité les plus rentables du moment. En effet, seulement en Grand-Couronne en 2019, on a enregistré près de 37 500 d’appartements vendus. Un chiffre qui témoigne combien de fois ce domaine pourra vous permettre de vivre aisément durant votre retraite.

Vous disposez de plusieurs possibilités qui vous permettront d’investir dans ce dernier. La première option voudrait que vous le fassiez avec vos propres moyens financiers. Pour y parvenir, vous devez incontestablement bien établir votre planimmobilier. Ceci impliquera donc le calcul de vos droits de retraite, le rassemblement de vos revenus personnels, l’achat des propriétés (résidences principales ou locations) à votre propre compte, etc.

La seconde méthode quant à elle, voudrait que vous minimisiez les risques et que vous sollicitiez plutôt un crédit immobilier auprès d’une banque. Bien qu’elle soit moins risquée, cette opération devra se faire avec la plus grande prudence afin d’éviter de vous endetter.

À côté de cela, vous pouvez également recourir à des Sociétés Civiles de Placements immobiliers (SCPI). Très plébiscitées, ces dernières sont des bonnes solutions d’investissements qui disposent de nombreux avantages. Parmi ces bénéfices, on peut citer la possibilité de diversifier votre épargne, de bénéficier d’un taux d’intérêt très attractif, etc.

Vous pouvez aussi décider de procéder en un investissement en LMNP (loueur meublé non professionnel). Avec l’avantage de profiter d’une fiscalité très attractive (quasi inexistante) pendant près de 20 ans, vous épargnerez donc suffisamment afin d’assurer vos vieux jours sur terre.

Par ailleurs, avec ce type de placements, vous aurez la chance d’investir votre capital dans 4 principaux types de biens immobiliers à savoir : les résidences hôtelières, les logements touristiques, les habitations estudiantines et les EHPAD. Une diversification qui vous permettra de faire d’énormes bénéfices et de réaliser des économies.

L’assurance vie

Dite « boite à outils », l’assurance vie fait partie des placements les plus appréciés par les Français. Ceci est loin d’être le fruit du hasard. En effet, en 2018, cette forme d’investissement a rapporté près de 3 % de bénéfices de fonds en euros à tous ceux qui bénéficiaient d’un tel contrat. Elle présente donc de nombreux avantages qui seront loin de vous déplaire. En souscrivant à cette dernière, vous profitez d’une fiscalité très intéressante. En effet, vous pourrez gagner près de 1 000 euros de revenus non imposés par mois. Une somme qui vous appartiendra si vous n’effectuez aucun retrait d’argent sur les fonds de votre assurance vie.

De plus, en cas de décès, le capital de votre assurance vie sera transmis aux bénéficiaires que vous aurez désignés avec un abattement de près de 152 500 euros/bénéficiaire. Une mesure qui, depuis le 1er janvier 2019, a été renforcée avec la création du régime complémentaire (unification de l’AGIRC-ARRCO). Selon elle, les conjoints des salariés décédés en début d’année ont la capacité de toucher la réversion complémentaire de leur défunt partenaire à partir de 55 ans.

Utile, elle est par conséquent un produit d’épargne qui vous permettra d’investir des fonds en euros ou en unités de compte qui vous seront d’une très grande utilité. S’il est vrai qu’avec une assurance vie chaque retraité trouve forcément son compte, vous devez tout de même savoir bien la choisir.

Le Plan Épargne Retraite Populaire (PERP)

Initié en 2003, le PERP est un projet qui permet aux Français d’épargner et de recevoir un complément de revenu après leur date de départ en retraite. Pour souscrire à cette offre, vous aurez besoin de consulter votre disponible fiscal si vous êtes seul et celui de votre femme si vous être marié. Cette opération vous permettra en effet de déterminer le montant maximum de réduction d’impôts dont vous pourrez bénéficier. Une fois que vous y souscrivez, vous êtes tenu de respecter le délai de vos cotisationspour espérer en jouir une fois que vous serez en retraite.

Avec ce dernier, vous avez en réalité la possibilité de toucher votre dû sous forme de rente ou de capital. Malgré cela, il faut noter ici qu’à la différence de l’assurance vie, le PERP ne vous permet pas de bénéficier de toute votre épargne. Cette somme ne pourra pas dépasser la barre des 20 % de votre capital. Par ailleurs, si elle atteint ce pourcentage, vous la recevrez sous forme de rentes. C’est pour cela qu’avant de signer un tel contrat, vous devez bien étudier votre situation. Pour vous aider, faites appel à un conseiller en gestion de patrimoine.

En dehors de ces types de placements, vous pourrez aussi investir dans le PEA et le démembrement.

Adopter de très bonnes habitudes

En raison de votre âge et des efforts que vous avez eus à produire dans la vie active, la retraite est une période qui arrive à point nommé.

Se former

Si après votre départ légal à la retraite, vous souhaitez exercer un autretravail, vous devez vous faire former. Recourir à une formation vous permettra en effet d’avoir les prérequis dans ce domaine. Ceci vous aidera à très vite vous adapter à ce milieu qui sera peut-être nouveau pour vous. Bien qu’ils existent aujourd’hui plusieurs enseignes qui dispensent de nombreuses formationsde métiers, vous devez choisir celle qui est moins chère, qualifiée et expérimentée. Cette dernière doit aussi vous proposer un programme personnalisé qui s’adaptera à votre statut de retraité. Il serait par exemple intéressant de suivre votre formationprésentielleAinsi, pour en trouver, n’hésitez pas à demander des conseils aux personnes de votre entourage.

Privilégier une alimentation saine et équilibrée

Lorsque vous devenez senior, vos fonctions vitales s’affaibliront. Vous deviendrez ainsi vulnérable à toute sorte de maladies. Pour offrir à votre organisme tout ce dont il a besoin et éviter des situations désagréables, il est important que vous mangiez sain et équilibré.

Pour cela, vous devez savoir gérer votre pensionde retraite. C’est à travers la gestion du montantde cette somme reçue à desdates fixes pendant plusieurs trimestres que vous pourrez faire des emplettes et acheter les aliments dont vous avez réellement besoin.

Pratiquer régulièrement du sport

Après une digne carrière, on a tendance à vouloir trop se reposer. Cette attitude peut être très néfaste dans certaines conditions. En effet, lorsque cette phase de repos est totale, vous risquerez de prendre quelques kilogrammes en plus. Une opération qui, avec l’âge, vous exposera à de nombreuses pathologies cardiovasculaires. C’est pour cette raison qu’il est recommandé à ce niveau de pratiquer une activité sportive régulière de votre choix. Cela vous permettra en réalité de jouir d’une bonne condition physique et de continuer à mener vos différents projets à terme sans faire des régimes.

De la caisse de retraite pour recevoir vos pensions à votre domicile en passant par votre banque, vous devez disposer d’un bon projet de retraite. Bien structuré, il est celui qui vous permettra de jouir en toute tranquillité de votre retraite.

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2020