Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2021

Les garanties d'une assurance vol de téléphone, à quoi servent-elles ?

  1. Assurances >
  2. Assurance téléphone portable >
  3. Assurance vol de téléphone
assurance vol téléphone

Pour prévenir le vol de votre smartphone, il faut souscrire à l’assurance de téléphone portable. En général, à l’achat de votre mobile, le vendeur vous propose de faire un complément par un produit d’assurance. Cette proposition tient surtout au fait que le portable est devenu un objet qui vous suit partout et s’expose ainsi au vol ou à la perte. Cependant, vous pouvez vous demander s’il est nécessaire de souscrire à ce type de contrat. Autrement, vous cherchez des explications convaincantes à vos questions avant de décider. Découvrez à travers ce guide ce que couvre cette assurance et son utilité. Cette fiche pratique est un ensemble de réponses éventuelles à vos différentes questions, mais aussi des conseils indispensables.

 

La présentation de l’assurance vol de téléphone

L’assurance vol de smartphone est l’une des catégories des contrats appelés affinitaires. Elle est différente du contrat pour oxydation ou pour sinistre dont les termes garantissent la réparation ou le remplacement. Elle est perçue comme une souscription de contrat supplémentaire qui couve les risques de vol à l’achat de téléphone. Il faut noter que ce sont des contrats collectifs émanant souvent du distributeur, en l’occurrence de l’opérateur de téléphonie mobile. Votre vendeur a fait des souscriptions auprès d’un assureur par le biais d’un courtier en assurance. Cependant, vous êtes libre de prendre directement votre assurance auprès d’un assureur de votre choix.

En règle générale et pour des questions de précautions, il est prudent de ne pas souscrire au contrat au moment de l’achat. Il est bon de prendre du temps afin de réfléchir et de comparer les offres d’autres assureurs. Économiser sur une souscription doit vous préoccuper au cours du choix. Cela doit vous pousser à prendre connaissance des documents à signer au cours du contrat. Du coup, vous éviterez de vous engager dans des responsabilités que vous ne vouliez pas. Il est aussi important de ne pas succomber à une offre alléchante de votre vendeur de téléphones. La durée de vie de cette souscription est d’un an renouvelable. Après un an, vous pouvez résilier le contrat, mais en l’annonçant 2 mois avant la date d’échéance.

La garantie pour la perte mobile

Le vol est perçu comme la disparition définitive et totale du téléphone assuré. Il faut noter que cette perte est un évènement imprévisible dont vous ignorez les causes. Les smartphones atteignent aujourd’hui en achat des prix élevés entre 500 et 1 000 euros pour les modèles les plus puissants comme iPhoneSamsung Galaxy haut de gamme. Le téléphone est devenu donc un objet convoité par les voleurs. Cependant, il est important de connaître le contenu des assurances vol de téléphone proposé par les compagnies et surtout de savoir si toutes ces propositions sont intéressantes. En effet, il y a souvent des exclusions auxquelles vous devez faire attention comme la panne, l’usure surtout si votre contrat est une extension d’assurance.

Il y a des acteurs principaux intervenant dans l’assurance mobile. Il est vrai qu’il y a plusieurs possibilités pour assurer son mobile, mais les procédures d’indemnisation sont presque les mêmes. L’utilisateur doit savoir que la prise en charge du téléphone volé est fonction de la valeur de garantie choisie, mais aussi du niveau de remboursement notifié dans le contrat.

Les assurances de vol de téléphone à l’achat

La plupart du temps, le vendeur vous propose à l’achat une assurance contre le vol. On peut citer par exemple les opérateurs comme SFR Altice, Orange et Bouygues. Cette pratique de proposition est devenue systématique pour ces opérateurs. Par ailleurs, les distributeurs aussi opèrent de la même manière : il s’agit des réseaux de grande distribution comme la FNAC, Darty, Carrefour, Auchan et Leclerc. Il y a aussi les sites internet marchands comme Cdisount et Amazon. Ce type de contrat est une proposition concernant un seul appareil. Pour les smartphones de bas de gamme, le taux de cotisation mensuel est d’environ 8 euros. En revanche, les appareils de haute qualité verront leur cotisation grimpée jusqu’à 20 euros par mois.

Les assurances de vol proposées par les banques et les compagnies d’assurance

Un nombre croissant d’assureurs et de banques commercialisent indépendamment des opérateurs GSM, des sites marchands et des distributeurs, des assurances vol de téléphone. Les smartphones étant des appareils nomades, ils trouvent place dans les propositions d’assurance de ces entreprises. Cependant, il faut dire que les tarifs de ces compagnies sont moins chers, car ils constituent des coûts d’indemnisation très limités. La valeur se situe entre 10 et 12 euros par mois.

Les conditions d’indemnisation d’un smartphone volé

Souscrivez à un contrat pour prévenir le vol de votre smartphone, cependant il est important de vérifier les garanties, car celles — ci varient d’un contrat à un autre. Les différents cas de vols sont souvent limités. On peut y distinguer majoritairement deux sortes de vol : agression et effraction. Bien que les situations des vols à la tire, à la sauvette et à l’arraché sont courantes, la plupart des assureurs n’aiment pas les inclure dans leur contrat. En règle générale, le sinistre est indemnisé sur la base de la valeur actuelle de votre portable. L’évaluation s’apprécie en fonction de l’évolution du coût de téléphone neuf sur les marchés au moment du vol. Autrement dit, un smartphone de 1 000 euros sera apprécié par rapport à 800 euros si ce dernier tarif est celui de votre téléphone au moment où le vol est constaté par votre assureur. L’indemnisation prend alors en compte le prix actuel du produit sur le marché.

Dans certains cas, votre compagnie d’assurance cherchera à connaître le nombre d’années d’utilisation de votre smartphone. Dans le cas où il constatera que la durée de vie de votre appareil dépasse déjà 3 ans, il est probable selon les termes de contrat que vous ne soyez pas dédommagé. Souvent, les assureurs n’aiment pas couvrir les smartphones achetés en occasion. La vérification dans votre contrat de la possibilité d’être couvert au cas où vous perdez votre appareil à l’étranger est nécessaire. Certains contrats n’en tiennent pas compte. Il existe aussi un point important qui est le nombre de vols considéré par la compagnie d’assurance. Généralement, le nombre de vols est fixé à 2. Passé ce nombre au cours d’une année, l’assureur rejette toute possibilité de prise en compte de votre déclaration de vol de téléphone.

Les différences entre les différents termes de vol de téléphone chez l’assureur

La compréhension du contenu de chaque terme utilisé par votre assureur est essentielle pour bien saisir le fond du contrat que vous êtes appelé à signer. Les mots suivants sont importants pour une bonne prise de décision. Il s’agit de : vol à l’arraché, vol avec agression, vol à la sauvette, vol à la tire et vol avec effraction.

  • Le vol à l’arraché

Comme le mot l’indique, votre smartphone vous a été arraché. Il est dans votre main ou vous êtes en train de passer un coup de fil, c’est à ce moment que le voleur vous le prend de force dans la rue.

  • Le vol avec agression

Il s’agit dans ce cas d’une violence sur votre personne physique, un moyen ou une menace de persuasion exercée sur vous au cours du vol.

  • Le vol à la tire

Sans référence à une arme comme le croient à tort beaucoup de personnes, le vol à la tire est tout simplement une manière de subtiliser votre téléphone dans une de vos poches ou bien de votre sac. Le voleur le fait sans vous brutaliser, ni moralement ni physiquement.

  • Le vol à la sauvette

Cette sorte de vol s’opère par les bandits souvent dans les restaurants. Il s’agit du cas où votre téléphone est déposé proche de vous, soit sur une terrasse pour café, soit sur une table. De toute façon, il était sous votre regard au moment où le voleur s’en empare. Dans ce cas de figure, l’assureur prend l’engagement de vous indemniser lorsqu’il est démontré que la distance maximum entre le portable et vous est de 2 mètres.

  • Le vol avec effraction

Lorsque le voleur force un dispositif, il est question alors de vol avec effraction. Dans la plupart des cas, il s’agit d’intrusion dans une maison ou une voiture pour voler votre smartphone. Des fois, c’est le dispositif extérieur d’un casier qui est détruit pour s’accaparer de votre smartphone. Cependant, il faut noter que certains contrats d’assurance ne tiennent pas compte des effractions d’appartement, de véhicules et des casiers de sport ou d’école.

Quelle indemnisation pour le vol de portable

Deux éléments sont indispensables dans la considération de la prise en charge au niveau de l’assureur. Ce sont le type de contrat auquel l’utilisateur souscrit et le niveau de garantie de ce dernier.

L’intervalle de plafond d’indemnisation et les précautions générales

L’intervalle de plafond de remboursement généralement adopté par les assureurs se situe entre 100 et 1 500 euros. Il est important aussi de savoir que si le voleur fait des communications à partir de votre téléphone, le coût de l’appel sera supporté par le propriétaire du smartphone. Dans ce cas, compte tenu du plafond de remboursement, la meilleure réaction après le constat du vol est de faire opposition immédiatement à l’utilisation de votre carte SIM. Cette disposition est importante, car il est constaté le plus souvent que juste après un vol de téléphone, la facture augmente considérablement, parfois au-delà de 1 500 euros subitement.

Lorsque vous contactez vite votre opérateur, vous devez poser deux actes pour vous mettre à l’abri de plus de dommages. Le premier est de demander à votre opérateur de bloquer tous les appels sur le territoire ainsi que ceux à l’étranger. Particulièrement, ces derniers font grimper exagérément les factures. Le deuxième acte à poser est de fournir à votre opérateur le numéro IMEI. Grâce à celui-ci, le smartphone volé pourra être instantanément mis hors service et préservé de l’utilisation du forfait. Cette sorte de blocage empêche même l’utilisation d’une autre carte SIM. Puisque l’IMEI est souvent inscrit dans le téléphone sous la batterie, il faut le noter quelque part afin de le retrouver au moment opportun. Dans le cas où vous ne trouvez pas l’IMEI directement sous la batterie, vous pouvez taper le code *# 06# sur votre smartphone afin de le faire apparaître et le noter.

Les précautions personnelles en cas de perte

Il faut rappeler que tout utilisateur doit prendre des mesures de sécurité minimum afin d’éviter des dégâts considérables après le vol de son portable. Le premier moyen élémentaire est d’utiliser un code de sécurité sur son smartphone. Pour une protection plus crédible, le propriétaire peut faire usage du capteur d’empreinte biométrique ou à l’extrême de la reconnaissance faciale.

L’utilisateur peut prendre sur lui-même la responsabilité de bloquer son téléphone avant toute démarche auprès de la police ou chez son assureur. Il peut utiliser le service de localisation du téléphone. En fonction du système d’exploitation des portables, il peut repérer la localisation depuis l’ordinateur. Ainsi, il pourra déclencher à distance une alarme. Mieux, il pourra le verrouiller ou à l’extrême effacer le contenu du smartphone. Toujours pour plus de sécurité, l’utilisateur doit penser à sauvegarder régulièrement ses données sur un cloud ou en local pour prévenir la perte des données en cas de vol de son téléphone. Ces prises de mesures sont nécessaires pour mieux se protéger. Vous économisez aussi par la même occasion.

Quelques conseils pour éviter des problèmes avec l’assureur

Il est bon de savoir que le temps de déclaration du vol de votre portable est souvent très court. La majorité des assureurs fixent un délai très court, notamment 2 jours. Il est donc urgent de déclarer immédiatement la perte de son téléphone auprès de son assureur. L’autre procédure urgente est de faire une déposition de plainte auprès de la gendarmerie ou de la police. Les compagnies d’assurance se basent d’ailleurs sur la copie du procès-verbal des autorités officielles pour engager à leur niveau toute procédure d’indemnisation. Les compagnies les moins rigoureuses permettent à leurs clients de disposer de 2 jours pour le dépôt de plainte auprès des autorités officielles.

L’aide de l’assurance habitation en cas de vol de téléphone

Le lieu de vol de votre téléphone est déterminant dans la prise en charge ou non des situations et des procédures d’éventuelle indemnisation. Pour ces raisons, plusieurs cas de figure sont envisagés.

Les bénéfices de l’extension du contrat d’habitation

Dans le cas où votre appartement est cambriolé, votre assurance habitation indemnise le vol de votre téléphone. Autrement dit, elle couvre l’appartement, mais aussi tous les biens s’y trouvant. Ces biens sont essentiellement les objets mobiles comme la tablette, le téléphone, l’ordinateur portatif, etc. Donc en cas de vol à votre domicile, ces objets seront indemnisés comme le sont tous les autres biens. Par ailleurs, pour un vol en dehors de votre habitation, il y a des garanties supplémentaires. Cependant, en dehors de votre logement, certains contrats d’assurance habitation ne couvrent pas le vol de portable dans le cadre où vous avez opté pour une extension de garantie. Cette dernière est liée aux conditions de circonstances de vol, surtout le vol avec ou sans effraction ou agression.

Les diverses modalités du contrat d’habitation

Il est à noter par ailleurs que certains contrats d’habitation peuvent couvrir le vol à l’intérieur de votre véhicule. Il s’agit du vol dans le cas d’effraction. Selon les situations et les modalités, le mode d’indemnisation peut largement différer selon les contrats. En parlant de modalités, on peut citer les cas de valeur d’indemnisation à neuf ou d’occasion et de franchise. Concernant l’assurance habitation, plusieurs compagnies d’assurances offrent des extensions pour une bonne indemnisation. Il est donc important de comparer toutes les offres pour découvrir le degré de couverture de vol de chaque assurance. En plus, la comparaison permettra de choisir une bonne assurance afin de faire des économies.

Les démarches à suivre en cas de vol de téléphone

Pour bien profiter de votre assurance vol de téléphone, vous devez savoir précisément quels actes posés an cas de sinistre.

Comment déclarer un vol de téléphone à son opérateur

La procédure de déclaration de vol de portable n’est souvent pas le même d’un opérateur à un autre. Selon chaque réseau GSM, il existe plusieurs procédures pour suspendre en ligne l’utilisation de votre téléphonique. Parmi ces solutions, on peut citer :

  • la possibilité de localiser le téléphone et de le rendre inactif
  • la déclaration de vol sur le site de l’opérateur en utilisant l’espace client
  • l’appel en urgence du numéro du service client
  • l’appel immédiat de la hotline.

Cette démarche vous donne la possibilité de faire une demande d’une autre carte SIM auprès de votre opérateur et dans certains cas un autre téléphone pour ne pas rester sans moyen de communication. Ceci est un conseil ou une astuce dont l’utilisateur ne doit pas se priver au moment du vol de son smartphone.

Comment faire le dépôt de plainte suite au vol de son téléphone

Il est conseillé de procéder immédiatement au dépôt de plainte pour le vol du portable juste après la déclaration de vol auprès de son opérateur GSM. Cette démarche est importante et présente des avantages majeurs. Ces intérêts sont :

  • la restitution de votre téléphone au cas où il est retrouvé par les forces de l’ordre
  • le blocage du portable pour le rendre inutilisable et
  • l’obtention du récépissé de plainte pour permettre à l’assureur l’indemnisation.

Vous ne devez plus négliger cette étape désormais.

Comment faire la déclaration du vol de smartphone à l’assureur

Après le dépôt de plainte auprès de la gendarmerie ou de la police, c’est le tour de contacter votre compagnie d’assurance pour déclarer la perte de votre téléphone. Il suffit de lui adresser un courrier dans lequel vous relatez les circonstances de vol de votre portable. Il faut mettre en évidence le type de contrat auquel vous avez souscrit dans votre lettre. Le type de contrat et les garanties souscrites détermineront comment vous serez couvert. Concernant les garanties, il peut s’agir de :

  • une garantie d’option de votre abonnement de téléphone,
  • une garantie auprès du vendeur,
  • un contrat spécifique contre le vol,
  • un contrat d’assurance habitation avec extension.

Puisque les conditions pour être indemnisé peuvent varier d’un assureur à un autre, il est obligatoire de bien prendre connaissance des conditions générales de votre contrat d’assurance. Ces informations vous permettront de bien vous préparer pour déclencher les démarches d’indemnisation auprès de votre assureur. Les pièces ou les documents importants à fournir sont souvent le récépissé du dépôt de plainte, le justificatif d’achat du portable et le récit écrit des circonstances de vol.

Les actualités à ne pas manquer

comparatif Coverd - Lovys

Assurance mobile : Coverd ou Lovys ? Laquelle choisir ?

Tout savoir sur l’assurance Coverd Cette assurance a débarqué sur le marché français avec une ambition claire : proposer une […]

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2021