Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2021

Rayures de voitures : prise en charge par l'assurance

  1. Assurances >
  2. Assurance auto >
  3. Assurance auto tous risques >
  4. Rayure de voiture
rayure voiture assurance

Que ce soit en pleine circulation, dans un embouteillage, ou durant le stationnement, il peut arriver de causer des rayures sur la carrosserie de sa voiture. Et si elles ne sont pas traitées, ces rayures peuvent entraîner une apparition de la rouille sur la carrosserie. Avec un taux de congestion de 16 % en France, dont 32 % à Paris, il est facile d’endommager sa carrosserie avec une rayure. La réparation de cet endommagement peut s’avérer très coûteuse. Heureusement, il existe des contrats d’assurance, dont l’assurance auto tous risques, qui peuvent vous indemniser en cas de rayure sur la carrosserie de votre voiture. Cependant, pour bénéficier de cette indemnisation, plusieurs conditions doivent être remplies. Le présent guide vous renseigne sur toutes les conditions de prise en charge en cas de rayure sur la carrosserie de votre voiture.

Description du sinistre

On peut considérer une rayure de la carrosserie d’une voiture comme un endommagement de l’apparence du véhicule. Cela se présente sous forme de trace sur la peinture et la carrosserie. Cela peut provenir d’un accrochage avec un autre conducteur, d’un frottement avec un objet en métal ou un mur. La rayure peut être également un acte volontaire ou causé par vandalisme. Dans ce cas, vous pouvez porter plainte afin de vous faire indemniser.

Les responsables des rayures : accident ou vandalisme

Les responsables de ce sinistre peuvent être identifiés ou non. Dans les deux cas, la procédure d’indemnisation diffère.

Le responsable du sinistre est identifié

Si vous avez la chance d’identifier le responsable de cet acte, il sera facile d’être indemnisé par l’assureur. Si les dommages sont causés par un tiers, un constat à l’amiable sera fait par un expert en présence du propriétaire de la voiture rayée et du responsable du sinistre. Une fois le constat établi, la responsabilité civile du fautif entrera en compte.

Aussi, le constat établi doit être envoyé à l’assurance auto sous 15 jours ouvrés. Quant au paiement d’une franchise, précisons qu’il dépendra essentiellement du type de contrat. Le constat doit tout de même être établi s’il ne s’agit pas d’un conducteur, mais plutôt d’un piéton ou d’un cycliste.

Dans le cas où vous êtes le responsable de la rayure sur votre voiture (frottements avec un mur ou un objet métallique, un accrochage, etc.), les termes de votre contrat détermineront si vous pouvez être indemnisé ou non. L’idéal pour être indemnisé dans ce cas est de souscrire à une assurance auto tous risques.

Le responsable du sinistre n’est pas identifié

Ce cas est le plus courant lorsqu’il s’agit de rayure de véhicule. En effet, après avoir stationné sa voiture dans la rue, il peut arriver de constater que sa carrosserie n’est plus dans le même état après quelque instant d’absence. Alors, une plainte est à déposer à un poste de police ou une gendarmerie contre X, dès lors que la cause et l’auteur sont déterminés. Un document officiel sera présenté à l’assureur et, si les conditions de votre contrat d’assurance auto le permettent, vous serez indemnisé.

Il est souvent conseillé de souscrire à une garantie vandalisme pour être protégé contre ce type de sinistre. Cette garantie est souvent utile dans le cas où le responsable du vandalisme est inconnu. Sans elle, la facture de la réparation est à votre charge. Ces frais peuvent monter jusqu’à 700 € et peuvent peser sur votre budget.

La déclaration du sinistre à son assureur

Une fois le constat effectué, le propriétaire a un délai de cinq jours pour déclarer le sinistre à l’agence d’assurances. Précisons qu’en cas de vol, ce délai est réduit à deux jours. Pour ce faire, il doit adresser à la compagnie une lettre recommandée avec accusé de réception. Les documents à envoyer dépendent du fait que le responsable du sinistre est identifié ou non. S’il est connu, il s’agira d’un constat à l’amiable. Dans le cas contraire, ce sera un dépôt de plainte.

Plus le dossier sera précis, plus les démarches seront faciles. Vous avez alors la possibilité de joindre des témoignages ou encore mieux des photos à votre dossier de déclaration. Une fois la demande reçue et enregistrée par l’assureur, un expert sera mandaté pour une constatation des faits et une évaluation des dégâts. Il est important de préciser que c’est l’assureur qui mandatera l’expert.

rayure de voiture et assurance auto
La rayure de voiture peu être pris en charge par l’assurance auto

Les indemnisations pour des rayures sur une voiture

Comme annoncer plus haut, l’indemnisation dépendra non seulement du niveau des dégâts, mais aussi de votre contrat d’assurance.

  • Cas où le fautif est identifié : la responsabilité civile du fautif prend en charge les frais de réparations ;
  • Cas où le fautif n’est pas identifié et absence de garantie vandalisme : il n’y aura aucune indemnisation ;
  • Cas où le fautif n’est pas identifié et présence de garantie vandalisme : l’assureur prend en charge les frais avec application d’éventuelle franchise ;
  • Cas où le propriétaire est couvert par les garanties dommages du véhicule: avec un contrat adapté, vous pouvez être couvert si vous êtes le responsable des rayures.

Précisons que le montant de la franchise peut être plus ou moins important en fonction du contrat d’assurance. Il est donc important de s’y intéresser pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

L’impact sur l’assurance auto

Ce type de sinistre ne sera pas la cause de la hausse de votre prime d’assurance, même si les frais de réparations ou la franchise peuvent coûter cher. En effet, il n’y aura aucun impact sur votre bonus-malus si vous n’êtes pas le responsable du sinistre. Cependant, si vous êtes le responsable du sinistre, il y aura une majoration éventuellement importante de votre prime d’assurance si la garantie dommage du véhicule est appliquée. L’assureur peut mettre fin à votre contrat si ce type de déclaration se répétait sur une courte période (environ 3 sur un an).

Ce qui se passe lorsque les rayures sont causées sur une voiture de location

Lorsqu’il s’agit d’une voiture de location, deux cas sont à identifier. Le cas où les rayures sont présentes sur la carrosserie lors de la prise en main de la voiture et celui après le départ de l’agence.

Au moment de la prise en main

Prenez le soin de vérifier que les rayures déjà présentes sur la voiture sont mentionnées dans le contrat. Cela vous évite de porter la responsabilité des rayures sur le véhicule au moment de la restitution. Pour ce faire :

  • scruter les moindres traces sur la carrosserie ;
  • faites des photos des parties extérieures, les jantes y compris.

Pendant la location

Dans ce cas, tous les dommages causés à la voiture pendant la location sont à votre charge, les rayures y compris. Lorsque vous aurez un accrochage avec un autre véhicule, ayez le réflexe de rédiger le constat d’accident. L’assurance du conducteur se chargera de régler les frais de déclarations.

Cependant, vous serez tenu responsable des rayures si aucun tiers n’est identifié. Alors, vous devez vous acquitter des frais de réparation à la limite de la franchise. Si les frais de réparation excédaient la franchise, la différence serait à la charge de l’assurance.

On peut constater différents types de rayures sur une voiture de location :

  • Les rayures légères : vous supportez les frais de réparation s’ils sont inférieurs au montant de la franchise.
  • Les rayures sont importantes : vous devez vous acquitter de la totalité du montant de la franchise si les frais de réparation sont supérieurs. Ajoutons que le montant de la franchise dommage oscille généralement entre 700 et 3000 €.
  • Les rayures sont en dessous ou au-dessus du véhicule : la franchise n’est pas appliquée dans ce cas. Vous devez cependant vous acquitter de la réparation complète.
  • Les rayures sont causées à la carrosserie d’un utilitaire : la logique reste la même sauf si la voiture est rayée à la partie haute (au-dessus du pare-brise et/ou sur le toit). L’agence peut réclamer des frais supplémentaires qui viendront s’ajouter à la non-restitution éventuelle de la caution.

L’assurance pour éviter les mauvaises surprises en cas de location de voiture

Plusieurs choix s’offrent à vous, notamment :

  • L’extension de garantie dommage : c’est une garantie optimale en cas de dommages sur le véhicule, y compris les dégâts causés sous la voiture ou sur le toit.
  • Le rachat de franchise : c’est un complément qui permet de réduire le montant de la franchise restant à votre charge.
  • L’assurance collision : tous les dommages causés sur la voiture d’autrui sont couverts, sauf ceux du dessus ou en dessous.
  • Le paiement par carte bancaire prestige : il existe des cartes prestiges qui prennent en charge les frais de rachat de franchise. Il s’agit notamment du Visa Premier, de l’American Express ou de la Gold.

Dans ce dernier cas, souscrire à des assurances complémentaires n’est pas obligatoire. Les conseils de votre banque vous permettront d’avoir un avis sur les conditions de garantie qui sont proposées.

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2021