Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2021

Prix d'une assurance jeune conducteur : comment le calculer ?

  1. Assurances >
  2. Assurance auto >
  3. Assurance auto jeune conducteur >
  4. Prix d’une assurance jeune conducteur
prix d'une assurance jeune conducteur

Calculer le prix d’une assurance automobile en général est une procédure très complexe. Il faut en effet tenir compte de plusieurs critères, dont certains reposent sur des statistiques. Par exemple, ces dernières démontrent que 25 % des blessés graves lors d’accidents de la route sont des jeunes âgés de 16 à 24 ans. Par ailleurs, 75 % des victimes décédées sur la route sont de jeunes hommes.
De ce fait, le prix de l’assurance auto pour jeune conducteur peut subir une majoration allant jusqu’à 100 % du coût normal au cours de la première année du permis. En outre, il est probable que vous deviez payer plus cher si vous êtes un jeune homme. En effet, les jeunes femmes sont statistiquement plus pondérées dans leur conduite.
Voici toutes les informations sur le calcul de la prime d’assurance pour jeune conducteur. Retrouvez aussi dans ce guide des conseils pour réduire au maximum le montant de cette prime.

Un jeune conducteur : qu’est-ce que c’est ?

En premier lieu, il convient de clarifier l’expression ‘’jeune conducteur’’. En effet, certains l’assimilent à l’expression ‘’jeune permis’’, alors qu’elle s’étend au-delà des simples possesseurs de nouveaux permis. Il n’existe en effet aucune définition légale claire de cette appellation dans le Code de la route, ou dans celui des assurances.

Les assureurs considèrent comme jeunes conducteurs :

  • les personnes détentrices d’un permis de conduire depuis moins de 3 ans (encore appelées jeunes permis)
  • les automobilistes qui n’ont jamais été assurés (cas d’un chauffeur qui conduit une voiture de fonction sans être désigné sur le contrat d’assurance de la voiture qui appartient à un autre particulier ou à une entreprise)
  • les conducteurs ayant subi une annulation de permis de conduire (ils repartent de zéro après avoir repassé l’examen du permis et sont à ce titre considérés comme jeunes conducteurs par les assureurs).

Ces précisions sont importantes, car elles vous permettent de savoir sur quelle base votre prime d’assurance sera calculée. Une fois le statut de jeune conducteur défini, il faut s’intéresser au type de police d’assurance auto à souscrire.

Quelle formule d’assurance auto pour les jeunes conducteurs ?

La législation Française rend obligatoire la souscription à un contrat d’assurance couvrant au moins la responsabilité du conducteur en cas d’accident. En général, les trois formules suivantes sont proposées aux jeunes conducteurs par les compagnies d’assurances.

La formule au tiers

Le principal avantage de cette formule est qu’elle est moins chère. Cependant, le niveau d’assistance est limité. Encore appelée garantie responsabilité civile, la formule au tiers concerne les dégâts et dommages matériels ou physiques infligés à un tiers au cours d’un sinistre.

La formule au tiers étendu

Cette formule vous permet de choisir des garanties optionnelles. Celles-ci vous permettent d’être mieux assisté en cas de vol, de bris de glace ou d’incendie par exemple. Par contre, elle ne vous couvre pas contre les actes de vandalisme, les pertes de contrôle ou encore les chocs avec les animaux. Dans certains cas, il est possible de négocier le montant des franchises.

C’est la formule la plus recommandée, car elle permet d’obtenir un contrat sur-mesure et équitable aussi bien pour l’assureur que pour l’assuré.

La formule tous risques

Plus chère que toutes les autres formules, elle est également la plus complète en cas d’accident. Elle offre divers avantages. Vous avez par exemple la possibilité d’emprunter un véhicule en cas de problème avec le vôtre. Il est aussi possible de négocier le montant des franchises avec l’assureur.

Les contrats d’assurance évolutifs

En plus des formules traditionnelles indiquées ci-dessus, il faut signaler que les assureurs proposent désormais des formules plus personnalisées. Leurs coûts paraissent souvent plus attrayants que celui des formules traditionnelles, mais il faut faire attention à ne pas se faire arnaquer. Il s’agit par exemple des contrats d’assurance au kilomètre. Pour ce type de contrat, le coût de l’assurance est calculé notamment en fonction du nombre de kilomètres parcourus.

Il faut faire attention à ce type de contrats car s’ils récompensent vos bons comportements de conducteurs, ils sanctionnent encore plus vos mauvaises actions. Le malus peut ainsi voir son capital majoré en cas d’infractions. En dépit des statistiques, certains assureurs accordent néanmoins des réductions de prime aux automobilistes ayant moins de 25 ans. Mais cela reste rare.

Combien coûte l’assurance auto pour jeune conducteur ?

D’après les données réunies sur plusieurs sites de référence, le coût moyen d’une assurance pour jeune conducteur se situe entre 1 100 euros et 1 500 euros par an en moyenne. Toutefois, ce tarif varie en fonction de plusieurs critères, et selon les compagnies d’assurances. Voici par exemple un relevé des prix proposés pour une formule au tiers sur un même profil d’assuré.

Organisme d’assurancePrix /anFrais de dossier
L’OLIVIER1 132 €72 € (inclus)
ASSURPEOPLE1 170 €30 € (inclus)
ASSURAUTO1 197 €30 € (inclus)
ASSUREO1 412 €Gratuits
ASSU 20001 473 €Gratuits

Par ailleurs, il ne faut pas oublier que ces coûts prennent en compte la surprime (encadrée par le code des assurances) et automatiquement imposée aux jeunes conducteurs. Fixée à 100 % la première année de conduite, elle évolue avec l’acquisition de l’expérience.

Le tableau suivant montre le taux de majoration appliqué en général par les compagnies d’assurances.

CasTaux de majoration maximum
Permis de moins de 3 ans100 %
Conducteur jamais assuré100 %
1ère année sans sinistre responsable50 %
2e année sans sinistre responsable25 %
3e année sans sinistre responsable0

Notez que quelle que soit la situation, le bonus-malus est appliqué dès la fin de la première année du contrat. Encore appelé CRM (coefficient de réduction-majoration), il fait partie de votre historique de conducteur et est pris en compte pour le calcul du prix de votre cotisation annuelle d’assurance.

Si vous n’avez pas de sinistre responsable, vous avez un bonus et le prix de votre assurance auto baisse. Dans le cas contraire, un ou plusieurs sinistres responsables vous valent un malus, mais aussi la hausse du montant de votre cotisation par mois. Bien qu’il soit important, le bonus/malus n’est pas le seul critère de tarification. Pour savoir comment calculer une prime d’assurance, il faut maîtriser les divers critères qui sont pris en compte.

Quels sont les critères de tarification ?

Le calcul de la prime d’assurance auto jeune conducteur se base sur trois types de critères.

Les critères liés au véhicule

La souscription d’une assurance auto nécessite qu’il y ait un véhicule à assurer. Ainsi, les caractéristiques de ce dernier sont très importantes pour le calcul de la prime d’assurance. Parmi les éléments pris en compte, il y a :

  • la marque
  • l’âge
  • le modèle
  • la série
  • la valeur neuve
  • la puissance
  • le type de moteur (essence, diesel, hybride, électrique).

Le fait que la voiture soit neuve, achetée d’occasion ou en leasing est aussi pris en compte. Enfin, la présence de dispositifs d’aide à la conduite ou au stationnement comme l’ABS est considéré. Il en va de même pour la présence d’alarmes, d’antivol ou de tout autre dispositif de protection du véhicule. Veillez à présenter ces protections avec preuve à l’appui (factures d’achat par exemple) pour bénéficier de réductions.

L’usage fait du véhicule est aussi déterminant dans l’évaluation de risque. Ainsi, le nombre de kilomètres parcourus, le type de trajet que vous faites, la fréquence d’utilisation du véhicule, le nombre de personnes qui utilisent le véhicule en dehors de l’assuré principal sont des aspects qui peuvent faire baisser ou augmenter votre cotisation.

Les critères liés au conducteur

Comme évoqué dans l’introduction, le profil de l’assuré est très important pour les assurances. Celles-ci se basent en effet sur les statistiques concernant des profils semblables à celui de ce dernier pour déterminer le montant de la prime d’assurance. Les critères de base sont donc :

  • l’âge
  • le sexe
  • la situation professionnelle
  • la situation familiale
  • le lieu de résidence
  • le type et l’ancienneté du permis de conduire.

Il ne faut pas oublier dans ce relevé d’informations à fournir aux assureurs votre historique de conducteur. Si celui-ci est vide en ce qui concerne les jeunes permis par exemple, il est crucial dès lors que vous avez passé la première année de conduite et que vous êtes assuré. Cela est d’autant plus important si vous comptez changer d’assurance.

Les critères de l’assureur

Chaque compagnie d’assurances a une politique commerciale propre à elle. Ainsi, il y en a qui ne proposent aucune offre pour les jeunes conducteurs. Certaines, plutôt que de refuser d’accorder la couverture, proposent des formules à des prix exagérés afin de dissuader les jeunes conducteurs de souscrire.

Tout ceci explique les écarts si grands entre les coûts des formules d’une compagnie à l’autre. Trouvez et souscrivez l’assurance auto jeune conducteur la plus adaptée à votre profil en comparant les formules proposées sur le marché.

Quelles astuces pour réduire le montant de l’assurance jeune conducteur ?

assurance jeune conducteur pas cher

Face à la pléthore de propositions, et en connaissant les points sur lesquels vous serez évalué, il est facile de mettre en place des moyens pour réduire votre prime d’assurance.

Opter pour le statut de conducteur secondaire

Si possible, inscrivez-vous comme second conducteur sur l’assurance de vos parents. Faites-le avant l’achat de votre première voiture pour accumuler le capital bonus. Ces points de bonus, inscrits dans votre relevé d’informations vous seront retournés lors de la souscription de votre premier contrat d’assurance, et vous permettront d’avoir une réduction. Toutefois, l’inconvénient de cette tactique est que vous ne pourrez utiliser le véhicule concerné qu’à titre exceptionnel.

Choisir sa première voiture avec soin

Il est recommandé aux jeunes conducteurs d’opter pour une voiture d’occasion de faible valeur. Privilégiez un modèle peu récent doté d’un moteur4/5/6 Chevaux, à essence. En effet, les assureurs se méfient des bolides au moteur diesel car ils sont jugés trop puissants.

Faites vos preuves pendant les premières années de conduite au volant d’un modèle peu coûteux. Vous pourrez par la suite vous offrir un modèle de haut standing si vous le souhaitez. Demandez l’avis d’une personne expérimentée pour connaître les marques et modèles à privilégier. Muni de cette information, vous pourrez notamment affiner votre simulation pour les devis.

Optez pour la conduite accompagnée

Pour obtenir votre permis de conduire, vous avez le choix entre plusieurs cursus d’apprentissage. L’AAC ou apprentissage anticipé de la conduite est un mode d’obtention qui suscite l’indulgence des assureurs. Couramment appelé ‘’conduite accompagnée’’, il permet de réduire considérablement le taux de la surprime. Le tableau suivant est révélateur de cette réduction.

CasTaux de majoration maximumTaux de majoration avec conduite accompagnée
Permis de moins de 3 ans100 %50 %
Conducteur jamais assuré100 %50 %
1ère année sans sinistre responsable50 %25 %
2e année sans sinistre responsable25 %12,5 %
3e année sans sinistre responsable00

Choisissez donc la conduite accompagnée pour l’obtention de votre permis. Cela vous fera faire des économies par la suite.

Comparer

Comme beaucoup de jeunes conducteurs, vous pouvez souscrire un contrat auprès de la compagnie d’assurances de vos parents. En effet, certains assureurs proposent des tarifs préférentiels plus bas aux membres d’une même famille. Cela ne suffit pourtant pas pour obtenir un contrat pas cher. Toutefois, demander un premier devis auprès de l’assureur de vos parents est un bon point de départ.

Souscrivez une assurance auto jeune conducteur au meilleur rapport qualité prix en comparant les offres disponibles sur le marché. Pour ce faire, vous pouvez contacter les compagnies qui vous intéressent par téléphone ou vous rendre dans leurs agences. Cependant, pour gagner du temps, il est préférable de passer par le biais d’un comparateur en ligne.

Vous devez renseigner vos informations personnelles, définir les garanties que vous souhaitez et même préciser votre budget. Vous obtenez rapidement des devis qui répondent à vos besoins. Ils vous permettent de connaître le montant de votre dépense par mois.

Grâce à ces comparatifs, vous avez plus de facilité à choisir votre futur assureur. N’oubliez pas que vous avez la possibilité de négocier le prix afin d’obtenir un rabais. Notez que vous économisez jusqu’à 30 % de moins en passant par un courtier.

Il faut donc retenir que le jeune conducteur est un type d’automobiliste qui représente un grand risque pour les assureurs. C’est pour cela que ceux-ci pratiquent des tarifs surévalués. Si le prix moyen d’une assurance jeune conducteur se situe entre 1 100 et 1 500 euros par an, il reste variable en fonction de plusieurs critères. Comparez les offres du marché afin d’obtenir un contrat d’assurance pas cher et le plus avantageux.

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2021