Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2021

Comparateur des assurances des appareils nomades

  1. Assurances >
  2. Assurance appareil nomade >
  3. Comparateur assurance appareil nomade
Comparateur assurances des appareils nomades

Entre vol, casse et perte, les appareils dont on se sert au quotidien sont assez exposés à de nombreux risques. En France, en 2019, 98% des jeunes de 18 à 24 ans déclarent posséder un téléphone. 3% de ceux de 14 ans et plus ont été victimes de vol de leur smartphone. Pour cela, protéger son bien est la meilleure démarche pour éviter des mésaventures inattendues et dépenses inutiles.
Entre les multiples offres des assureurs, vous pouvez vous perdre dans le choix à faire. Alors, quelles sont les principales précautions à prendre pour protéger ses appareils multimédias contre tous les risques ? Que savoir sur l’assurance pour les appareils mobiles et objets connectés que nous emportons avec nous en permanence ? Quels sont les tarifs appliqués sur le marché et comment choisir la meilleure assurance ? Voici un point comparatif sur l’assurance appareil nomade.

Comparatif des assurances pour appareil nomade

Avant de souscrire à une assurance, comparez les différentes offres disponibles.

Les critères de comparaison d’une assurance appareil nomade

Il existe de nombreux critères de comparaison d’une assurance appareil nomade. Il s’agit en l’occurrence :

  • des sinistres couverts ;
  • des plafonds de garantis ;
  • des franchises appliquées.

Avant de signer un contrat d’assurance mobile, vérifiez soigneusement les risques couverts. Il peut s’agir d’un seul sinistre comme la casse uniquement. Vous avez également le droit de choisir l’oxydation uniquement si vous emportez vos téléphones mobiles partout. Pour quelqu’un qui est régulièrement en voyage, la garantie contre le vol doit être prioritaire.

En ce qui concerne le plafond de garantie, pour tout sinistre, la moyenne des prix est de 1500 euros. Cependant, tous les détails seront mentionnés dans votre contrat en fonction des risques couverts.

Tableau récapitulatif des assurances appareil nomade

En assurance, il n’y a pas un prix standard pour la couverture des sinistres que vous choisissez. Les offres d’assurance appareil nomade varient d’un prestataire à un autre. Trouvez ici les prix moyens pratiqués pour ne pas vous perdre dans les propositions des assureurs. Ce comparatif présente la moyenne des prix et d’autres critères communs du secteur. Ainsi, vous pouvez choisir la meilleure assurance appareil nomade pour votre smartphone.

CoverdMAECarrefourSFAM
Prix mensuel8.90 euros12 euros14,90 euros19,99 euros
GarantiesL’écran cassé ;L’oxidationLa face arrière brisée ;La détérioration de l’appareil photo, boutons, port USB ;La batterie hors d’usage.CasseVolCasseVolOxydationTous les appareils assurésPerte de l’appareilVolAutres sinistres
Plafond de garantie3 fois la valeur du bien2500 euros/an400 euros/an pour les smartphones800 euros annuels pour les autres appareils3000 euros/an
Franchise30 à 50 euros selon le modèle30 euros par sinistre15 % sans délai de carence300 euros en cas de perte

Les tarifs pratiqués et les conditions proposées par Coverd sont les plus avantageux du marché. Le coût d’accès à l’assurance nomade Coverd est de 8.90 euros mensuels, couvrant principalement la casse. Ce prix se rapproche sensiblement du prix moyen pratiqué pour ce type d’assurance. Ce dernier est en effet de 10 euros par mois.

La garantie vol est optionnelle, ce qui offre une flexibilité par rapport aux autres assureurs. Par ailleurs, l’avantage de la formule Coverd est qu’elle est sans engagement.

L’essentiel à savoir sur les différentes offres d’assurance appareil nomade

souscrire à une assurance appareil nomade pas chère

L’assurance appareil nomade n’est pas une obligation. Néanmoins, au regard de leur importance au quotidien, il est recommandé d’assurer ses appareils électroniques. Cette assurance se démarque de l’assurance responsabilité civile au regard des éléments couverts. Elle couvre les appareils électroniques que l’on transporte sur soi. Il s’agit par exemple du smartphone, de la tablette, les consoles de jeux, les appareils photos… En un mot, elle prend en compte les appareils électroniques mobiles. À cet effet, les appareils fixes sont exclus de celle liste. Il s’agit par exemple de la télévision, de la chaîne Hi-Fi, de l’imprimante, etc.

Si votre appareil subit des dommages, l’assureur prend en charge les frais de réparation. Vous obtiendrez à terme un nouvel appareil fonctionnel. Vous pouvez, dans certains cas, obtenir un appareil neuf en remplacement. Une indemnisation est également offerte dans la plupart des contrats pour couvrir les frais d’avocats. Cette disposition concerne généralement les cas d’utilisations frauduleuses.

Sur le marché des offres d’assurance, les prix pratiqués varient d’un assureur à un autre. En fonction de la garantie choisie, vous pouvez bénéficier d’un devis personnalisé. Il est possible en effet de choisir un ou plusieurs options d’assurance.

Vous pouvez également souscrire à une assurance multirisque. Cette formule est idéale pour les familles composées de nombreux membres qui vivent ensemble. Dans ces cas, vous pouvez cumuler tous les appareils de votre foyer dans un même contrat. Cette option vous épargne de souscrire à plusieurs contrats différents au sein de la même famille.

Les exceptions de l’assurance appareil nomade

La souscription à une assurance appareil nomade est peu contraignante au regard de sa flexibilité. Par exemple, les assureurs acceptent généralement les cas de voll et de casse de l’appareil.

En revanche, cette assurance n’assure pas la protection dans tout accident qui pourrait vous arriver. Le sinistre couvert pour tout type d’assurance nomade doit avoir lieu hors du domicile. De plus, les appareils vétustes ne sont pas pris en compte dans le cadre de cette couverture. Vous devez présenter à la souscription un appareil acquis il y a moins de cinq ans. Les prestataires n’acceptent pas généralement les machines vieilles de plus de cinq ans.

La perte du téléphone portable n’est pas incluse dans la liste des garanties. Ainsi, si vous perdez votre smartphone, l’assurance ne procède ni au remboursement ni à un remplacement. Dans certains cas où le remboursement est effectué, la perte doit être indépendante du souscripteur.

La mise à disposition d’un téléphone pendant le temps de la réparation est exclue des garanties. Après sa casse, vous ne bénéficiez pas du prêt d’un autre smartphone avant sa réparation. Dans un contrat d’assurance mobile, vous n’êtes pas également couvert en cas de panne du téléphone.

Les précautions à prendre dans la signature d’un contrat assurance mobile

Prenez dès la souscription toutes les dispositions pour éviter une mauvaise surprise lors de l’indémnisation. Sachez par ailleurs que le sinistre doit survenir indépendamment de vous. Il doit donc être causé par un tiers et ne devrait pas être du fait de votre négligence.

De même, vérifiez les modalités d’indemnisation intégrées dans votre contrat. Il peut s’agir de la réparation, du remboursement ou de l’échange à neuf. Votre assureur procédera dans la plupart des cas à une réparation en cas de casse. Cependant, sachez que dans 20% des situations similaires, une remise à neuf est effectuée.

Enfin, faites attention aux délais de déclarations mentionnés dans votre offre. La loi recommande de déclarer votre sinistre dans un délai de 5 jours maximum. Pour ce qui concerne les cas de vol, le délai est réduit à 2 jours. Remplissez ces formalités dans les délais. Le respect de ces exigences facilite le traitement de votre requête.

Pour bénéficier d’un contrat d’assurance moins cher, il est conseillé de vous rapprocher des quelques assureurs. Vous pourriez connaître les tarifs appliqués par chacun des prestataires pour choisir l’option qui vous correspond. Vous avez également la possibilité de demander des devis à distance auprès de tous les assureurs.

Par ailleurs, lisez minutieusement les conditions générales que réserve votre contrat d’assurance. Certains distributeurs n’acceptent pas la prise en charge de tout appareil. Ces distributeurs n’acceptent pas la couverture des appareils sortis d’autres magasins.

La résiliation de l’assurance appareil nomade

Pour la résiliation de cette assurance, vous devez dans la plupart des cas attendre une durée d’un an. La durée des contrats assurance mobile est généralement d’une année. Ainsi, il n’est pas possible de résilier l’assurance appareil mobile au cours de la première année. Cependant, depuis 2015, il est admis de changer son assureur sans justificatif après la première année.

Cependant, certaines situations exceptionnelles peuvent entraîner l’annulation du contrat avant le terme de la première année. Les conditions sont relatives par exemple à un changement par rapport à la situation maritale. Le changement de profession ou de domicile peut être accepté par l’assureur pour résilier le contrat.

Les appareils électroniques qui sont transportés en dehors de la maison sont assez exposés aux accidents. Souscrire à une assurance appareil mobile est nécessaire pour protéger ses biens. Comparer les offres disponibles permet de faire un choix avantageux. Plusieurs outils sont proposés en ligne pour réaliser une simulation du montant global de votre assurance. Mieux, prenez l’avis de plusieurs personnes et souscrivez à une offre qui correspond à votre budget.

La procédure pour se faire indemniser

Pour vite se faire indemniser, vous devez respecter le temps imparti pour la déclaration du sinistre. Vous devez obligatoirement joindre à votre déclaration différentes pièces justificatives exigées par votre assureur. Il est alors important de conserver tous les papiers relatifs au bien couvert par l’assurance nomade. Les documents exigés lors de la procédure d’indemnisation varient d’un prestataire à un autre. Néanmoins, les principaux documents qui vous seront demandés sont :

  • les preuves de l’achat du bien que vous avez souscrit à l’assurance ;
  • la déclaration sur l’honneur qui présente les détails relatifs au sinistre ;
  • le procès-verbal obtenu après le dépôt de la plainte, si c’est le cas d’un vol.

En fonction des clauses du contrat, vous pourriez bénéficier d’un remplacement à neuf ou d’une réparation. Après votre déclaration, votre courtier dispose de 10 jours pour vous faire une proposition d’indemnisation.

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2021