Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2020

La formation à la préparation de la retraite : les avantages.

  1. Retraite >
  2. Formation préparation à la retraite
Banniere de la page

La retraite est une étape importante qui intervient après des années de dur labeur. C’est un passage nécessaire dans la vie de tout travailleur, et il est primordial qu’il soit bien préparé. Aller à la retraite est un signe de valorisation du travail accompli. Ainsi, pour que cette période se passe au mieux, il convient de tout mettre en œuvre afin d’être prêt au moment où l’on sera admis à faire valoir ses droits à la retraite.
À Paris, comme ailleurs dans le monde, il existe des formations diplomantes à la préparation à la retraite. Occasions appropriées pour mener des réflexions et des échanges sur la question du passage à la retraite. Les formations de préparation à la retraite qui sont dispensées favorisent l’approfondissement des connaissances déjà acquises et permettent d’éclaircir les éventuelles zones d’ombres.
En dehors des aspects administratifs, assurés par les autorités compétentes, les formations de préparation à la retraite donnent des pistes claires et concises visant à aider le retraité à rester zen. La construction de son avenir de post-travailleur passe par cette importante transition, prémisse d’une bonne préparation. Qu’il s’agisse d’un cadre personnel ou professionnel, la formation pour la préparation à la retraite est le gage du bien-être et de la sécurité financière.

Pourquoi une formation et où peut-on la faire ?

Pour être prêt lors de cette phase, il est capital de connaître l’importance de suivre une formation ainsi que les lieux où elle est disponible.

Pourquoi faire une formation ?

Par définition, la retraite correspond à la situation sociale et financière dans laquelle se retrouve un individu qui a atteint l’âge minimum requis pour mettre fin à son activité professionnelle. Autrement dit, c’est l’état d’une personne qui n’est plus en âge pour travailler selon la loi en vigueur. À ce stade, le retraité doit percevoir en général un revenu manifesté à travers une pension. Celle-ci est versée soit par l’État dans le cas des fonctionnaires du public, soit par les cotisations accumulées du concerné ou encore du patrimoine qu’il possède.

Si d’aventure, vous vous sentez proche de la fin de votre carrière professionnelle, il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous pourriez envisager une formation :

  • Il s’agit d’une zone de transition entre l’actif et le passif professionnel. Il est donc nécessaire de savoir comment s’y prendre à l’avance
  • Vous pouvez envisager de faire des investissements pendant cette étape. Il est donc important de réaliser un budget prévisionnel pour ne pas craindre une perte de finance
  • Il est possible de rester actif professionnellement à cette période et il faut connaître les principes pour réaliser une telle ambition
  • Vous ne souhaitez pas rester inactif, mais désirez plutôt transmettre votre savoir-faire ainsi que vos compétences
  • Il est indispensable de garantir l’avenir de vos enfants et cela passe inexorablement par une consolidation de votre patrimoine
  • Pour bien vivre ce passage, il importe de rester en bonne santé et de connaitre les mécanismes d’assurance médicale liés à ce moment.

Pour toutes ces raisons, se former s’avère une nécessité pour parer toute surprise et tout imprévu.

Où peut-on faire une formation ?

En fin de carrière, il est recommandé de mettre sur pied un projet visant à apporter du dynamisme pendant les dernières années d’activité professionnelle. C’est dans cette optique que le code du travail offre diverses options d’accompagnement à travers des formations. Ainsi, il est possible de recevoir une formation via le compte personnel de formation (CPF) ou encore la Pro-A. Il s’agit de moyens donnant un accès à la formation professionnelle. Dès lors, se préparer ce moment est un aspect abordé durant ces formations dispensées et subventionnées par l’employeur. Toutefois, dans ce cas spécifique, une compensation financière peut être requise parce que la formation n’est pas aussi professionnalisante que d’autres.

Par ailleurs, il existe des centres de formation disposant de spécialistes capable de fournir un management personnalisé en vue de préparer sa fin de carrière et l’étape suivante. Il en existe différents types, en l’occurrence ceux formant en ligne et d’autres privilégiant l’aspect présentiel. Par exemple, le centre Cegos offre des formation en ligne sur comment bien vivre cette phase. Par contre, la structure 3oranges dispense des formations en entreprise. Celles-ci peuvent durer 28 heures au tarif de 990 € pour l’entreprise. Quant à la société AFOGEC COMPÉTENCES, elle propose plutôt un package adapté à chacun et dispense ses formations à Paris au tarif de 825 € pour une durée totale de 12 heures.

Les avantages de la formation

Bon nombre d’avantages sont offerts en optant pour une formation. Au rang de ceux-ci peuvent figurer les éléments suivants.

La transmission des savoirs et compétences

Le salarié senior qui s’est préparé à la cessation d’activité grâce à une formation est en mesure de mieux guider et conseiller les plus jeunes travailleurs. Il a emmagasiné assez de connaissance et d’expérience pour fournir tous les rudiments nécessaire afin passer une fin de carrière paisible. Il peut dès lors transmettre tout son savoir à ceux qui le précèdent.

L’évolution personnelle

Aux portes de la fin de carrière, le travailleur expérimenté peut envisager une évolution personnelle en relevant de nouveaux challenges. En plus de son expérience, les connaissances acquise par le biais de la formation lui seront fort utiles.

L’anticipation du cumul-emploi retraite

Suivre une formation avant la fin de carrière permet la multiplicité des modules de formations accessibles aux salariés. Il serait en effet dommage de ne pas user de son capital formation dans l’entreprise.

La découverte de nouvelles perspectives

La formation permet d’élargir le champs des horizons du futur retraité. La fin d’activité professionnelle n’est plus perçue comme une étape monotone, mais comme le début de nouvelles perspectives. Anticiper les projets avant la cessation d’emploi favorise considérablerment les probabilités de réussite.

La formation à la préparation à la retraite

Cette formation comprend plusieurs objectifs. Elle vous permettra ainsi de vous apprêter au mieux à cette transition.

De salarié au futur retraité

Les employeurs peuvent mettre à disposition de leurs salariés des sessions de formations en présentiel visant à leur donner de plus amples informations sur le processus de départ à la retraite. Ceci s’inscrit en l’occurrence dans le cadre d’une stratégie de mise en confiance et de fidélisation des employés. En effet, favoriser ces formations construit la réputation, ainsi que la crédibilité de l’entreprise quant à sa politique de prise en charge des collaborateurs seniors. Il n’est cependant pas exclu que le salarié prenne de lui-même, prenne l’initiative de se former pour mieux préparer sa retraite. En règle générale, c’est à l’entreprise que revient ce devoir.

Les différents volets de la formation certifiante peuvent concerner l’aménagement de fin de carrière ou encore le passage de l’activité professionnelle à la retraite. Il existe une pléiade de plans d’action à exécuter à l’issue de la formation à la préparation à la retraite. Celles-ci concernent essentiellement l’ensemble des modalités de départ à la retraite. Il s’agit en guise d’illustration, des aspects financiers, administratifs, voire psychologiques. Le départ à la retraite étant un changement de mode vie, il importe de suivre avec attention ce type de formation et de l’intégrer personnellement.

Les objectifs de la formation

Comme dans toute formation dont les prix sont variables, la définition d’objectifs s’impose afin de mieux évaluer les acquis. À ce titre, peuvent figurer les éléments suivants :

  • L’aide aux collaborateurs seniors pour une meilleure préparation de leur départ à la retraite
  • La facilitation de leur mode de vie post-professionnel par la mise en place de conditions agréables durant la dernière période à passer dans l’entreprise
  • L’encouragement de la transmission efficiente des acquis et savoir-faire professionnels
  • Le maintien de la motivation ainsi que de l’engagement professionnel jusqu’au départ définitif.

Les modules de formation

Ils sont assez nombreux et touchent plusieurs aspects.

Le module d’information à la retraite

Les informations constituent la première étape dans une formation à la préparation à la retraite. Ce module réalisable en plusieurs semaines intègre les éléments pédagogiques suivants :

  • La connaissance de la législation en vigueur, du fil d’actualité des retraites, des dispositions techniques, ainsi que des modalités de départ à la retraite. Il s’agit d’aborder de façon pratique les démarches administratives, le montant de pension, les conditions de liquidation, les procédés et techniques de calcul, la réversion, les dispositifs cumul emploi-retraite
  • L’assimilation du mode de calcul de la retraite de base et la complémentaire AGIRC-ARRCO
  • La connaissance des effets de la réforme AGIRC-ARRCO sur les départs à la retraite
  • La bonne compréhension de l’information fournie par les caisses de retraite
  • La connaissance des nouvelles règles d’ouverture du droit à la retraite, à savoir la retraite régime général et complémentaire AGIRC-ARRCO
  • La façon de demander sa retraite en ce qui concerne les conditions de liquidation en pratique
  • La prise en compte des informations sur les droits du conjoint
  • La prise en compte des compléments de retraite en entreprise.

Le module de préparation à la retraite

Une fois que les informations sont reçues, il convient de voir comment préparer concrètement sa retraite en lieu sûr et en considérant les facteurs suivants :

  • Adopter sereinement son mode de vie lors des derniers mois à passer au sein de l’entreprise
  • Faire une préparation sociale et mentale avant la date de départ à la retraite. L’accent peut être mis sur les méthodes de développement psychologique, social et personnel pour le futur retraité
  • Apprendre à anticiper sa retraite et à conserver ses compétences
  • Réaliser une mise à jour de ses attentes réelles ainsi que de ses besoins essentiels
  • Aborder cette nouvelle phase avec enthousiasme et fierté pour le travail abattu durant sa carrière professionnelle.

Le module du patrimoine de la retraite

L’aspect financier est important pour assurer une stabilité lors de la retraite. Il faut ainsi considérer les points suivants :

  • La connaissance des différents placements financiers ainsi que leurs spécificités, notamment concernant les aspects de la succession et des assurances
  • La conception d’une stratégie patrimoniale
  • La gestion efficace du patrimoine ainsi que sa transmission
  • L’apprentissage pour générer de nouveaux patrimoines grâce à l’investissement.

En somme, tous ces éléments rentrent en compte dans la formation à la préparation à la retraite. Il est important de la suivre pour assurer son bien-être et son niveau de vie après des années de dur labeur. Vous pourrez manager le projet de votre vie et assurer le futur des générations à venir au travers de celle-ci. Si vous le souhaitez même, vous pouvez vous lancer dans de nouveaux métiers peu exigeants dans cette période.

Ce qu’il faut savoir sur la retraite

Que comprendre par retraite ?

Par définition, la retraite correspond à la situation sociale et financière dans laquelle se retrouve un individu. Lequel ayant atteint le nombre d’années requis, est appelé à mettre fin à son activité professionnelle. Autrement dit, c’est l’état de l’individu qui selon la loi en vigueur n’est plus en âge de travailler. À ce stade, le retraité doit percevoir un revenu qui prend la forme d’une pension de retraite. Celle-ci est versée soit par l’État dans le cas des fonctionnaires du secteur public. Soit à partir des cotisations accumulées par le concerné ou encore à partir du patrimoine qu’il possède.

Il convient aussi de savoir que l’âge minimum requis pour un départ à la retraite varie en fonction des pays. En effet, il est soumis aux différentes lois de chaque État. Les éléments qui entrent en compte dans la mise à la retraite des fonctionnaires concernent l’âge, et les conditions de contribution financière au système social en vigueur. À cela viennent s’ajouter les conditions médicales.

Par ailleurs, dans le privé il appartient à chaque société de mettre en place son propre code en matière de départ à la retraite. Tout en restant conforme à la loi en vigueur, les entreprises peuvent établir les conditions régissant le statut des retraités en considérant les critères suivants :

  • L’âge.
  • La participation financière.
  • L’état de santé.
  • La maternité.
  • La situation d’handicap.
  • L’état d’invalidité dû à un accident de travail.

Le plus souvent les différents gouvernements mettent en place des modalités de financement qui sont basées notamment sur :

  • L’aide sociale par le biais des transferts sociaux.
  • La solidarité entre les générations suivant le principe de la retraite par répartition.
  • L’épargne correspondant à la retraite par capitalisation et aux assurances.

Le fonctionnement du système de la retraite

D’entrée de jeu, il convient de préciser qu’en France, c’est le système de la répartition qui régit les retraites. Celui-ci se fonde principalement sur la solidarité entre les générations. En effet, les pensions de retraite perçus proviennent des différentes cotisations prélevées sur les salaires des personnes présentement actives professionnellement. Ainsi, une sorte de continuité est établie afin de ne pas briser la chaîne de versement de la pension.

En outre, le système de retraite français est constitué de plusieurs régimes. Cela, en raison de la diversité des situations professionnelles. Ainsi, au niveau du secteur privé, les pensions de retraite des salariés sont issues des cotisations salariales. Cotisations prélevées sur les salaires durant la période d’activité professionnelle. Il y a également comme source de financement les cotisations versées par les employeurs. Ces pensions sont alors regroupées en deux parties, à savoir, la retraite de base obligatoire qui est octroyée par la Sécurité Sociale ou la MSA d’une part. Puis la retraite complémentaire obligatoire qui provient du régime Agirc-Arrco d’autre part.

Avant de préparer la retraite

Faire le bilan de sa carrière

À l’approche de l’âge de la retraite, il est recommandé de faire le point sur son parcours professionnel. Ce processus de management présente comme avantage de mieux vous situer par rapport à l’étape décisive qui s’annonce. A cet effet, certaines informations importantes sont à prendre en compte.

  • En entrant dans la vie professionnelle, votre relevé de carrière fournit des résumés des trimestres. De même que des points engrangés auprès des différents régimes de retraite obligatoire. Grâce à votre espace client, vous pouvez y avoir accès.
  • Dès l’âge de 45 ans il est possible d’obtenir, en toute gratuité, un Entretien Information retraite afin d’effectuer des simulations, histoire de mieux envisager votre retraite.
  • À partir de 55 ans, votre espace client vous donne accès à une Estimation Indicative Globale. Permettant d’avoir une estimation du montant de votre pension de retraite suivant différents âges de départ.
  • L’usage d’un simulateur de retraite peut se faire à tout moment pour obtenir les différents scénarios jusqu’au départ à la retraite.

Regrouper ses garanties prévoyance

Lorsque sonne le gong du début de la retraite, les avantages de santé collective de votre entreprise s’estompent. C’est pourquoi il est crucial d’effectuer le bilan de ses garanties prévoyances et santé avant ce stade. Elles seront en effet à votre charge dès la mise à la retraite.

Dès lors, regrouper vos contrats de prévoyance au niveau du remboursement de prêt et de la compensation financière, vous sera fort utile pour mieux préparer votre retraite. Pensez également à regrouper ceux des hospitalisations, de l’invalidité, de la perte d’autonomie, ou encore de la maladie. Il est nécessaire que vos besoins à venir soit en adéquation avec vos couvertures santé et prévoyance afin d’éviter quelque surprise désagréable. Il importe alors de voir en quoi consiste la formation à la préparation à la retraite.

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2020