Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2020

Comment établir efficacement un bilan retraite

  1. Retraite >
  2. Bilan retraite
Banniere de la page

Aujourd’hui, il n’est pas rare de rencontrer des salariés qui après des années de travail n’ont aucune idée du montant de leur pension de retraite. Une situation bien déplorable qui peut être à l’origine de nombreux problèmes entre employés et employeurs. C’est pour cette raison et pour bien d’autres encore, qu’il est utile de réaliser un bilan de retraite. Qu’est-ce que c’est ? Quels sont ses avantages ? Comment le faire ? Nous vous en disons plus.

Le bilan de retraite : un outil salvateur ?

Avant toute chose, il faut savoir ce qu’est le bilan de retraites ainsi que son importance pour un salarié.

Qu’est-ce qu’un bilan de retraite ?

Encore appelé audit de retraite, le bilan de retraite est par définition un acte qui permet à un employé de faire le point sur toute sa carrière. Il s’agit en réalité d’une reconstitution de sa vie professionnellequi lui donne l’occasion de partir en retraite en toute sérénité.

Qui peut faire un bilan de retraite ?

Le bilan de retraite est une opération qui peut se faire par l’employé ou avec l’aide d’un experten la matière. S’il est vrai que le réaliser soi-même est dans certains cas souhaitable, faire appel à un professionnel sera nettement mieux.

En effet, durant les différentes opérations y afférentes, il peut arriver que vous commettiez une erreur qui pourra vous être fatale. C’est pour éviter ce type de situation et gagner un temps précieux qu’il vous est recommandé de faire appel à un spécialiste du domaine.

Pourquoi faire un bilan de retraite ?

Comme souligné précédemment, effectuer un audit de retraite vous permet de réaliser dans les moindres détails une reconstitution de carrière. Une opération qui vous offre l’opportunité de prendre connaissance d’un certain nombre d’éléments qui y sont rattachés.

Grâce à cet outil, vous serez à même d’estimer le montant exact de la pension de retraite que vous pourrez désormais toucher. Que vous soyez cadre ou pas, vous pourrez avoir une idée de cette somme, et ce, peu importe les différents régimes (base ou complémentaires) dans lesquels vous êtes inscrit.

Ainsi, une telle opération objectivement menée vous permettra :

  • d’anticiper vos futures dépenses de personne retraitée ;
  • de connaître le bon moment (l’âge ou ladate) pour partir en retraite ;
  • d’accroître la valeur de vosdroits de retraite (rachat de trimestres, retraite progressive) ;
  • ou encore d’être capable de bien gérer cette période d’inactivité (notamment savoir si vous pouvez vous lancer dans une autreactivité durant ce temps).

En gros, un bilan de retraite est un excellent outil qui vous donne la capacité de mieux gérer vos revenus et vos dépenses après votre retraite. Des points très importants qui vous permettront forcément de profiter en toute tranquillité de cette période d’inactivité.

Comment réaliser un bilan de retraite ?

La réussite d’un bon bilan de retraite, passe par la prise en compte d’un certain d’éléments. Au nombre de ces derniers, on peut citer l’appropriation de vos documents de retraite, la vérification de votre âge de taux plein, etc.

S’assurer que l’ensemble de votre carrière a été bien prise en compte

Pour cette première étape, vous aurez d’abord besoin d’avoir tous vos documents de retraite. Il s’agit entre autres de vos justificatifs de salaires, des aides, des prestations, etc. Par la suite, vous devez être à même de connaître le montant prévisionnel de votre future pension de retraite. Pour y parvenir, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

La première consiste à se rendre sur Info-retraite.fr et y créer un compte personnel afin d’y télécharger votre estimation indicative globale (EIG). En dehors de cette option, vous pourrez aussi consulter en toute aisance votre relevé de situation individuelle (RIS) et votre relevé de carrière.

Bien que tous ces documents soient édités pour la même cause, ils ont quelques points de différences. Ainsi, pendant qu’avec le RIS vous connaîtrez l’ensemble de vos droits acquis, et ce, peu importe le type de régime, il en est autrement des autres.

En effet, avec le relevé de carrière, cette opération ne sera possible que si vous êtes dans un régime général. Bien que l’EIG quant à lui dépende de votre âge de départ à la retraite, cette dernière alternative semble être plus adéquate. Avec elle, vous pourrez non seulement connaître tous vos droits de retraites, mais aussi estimer le montant de chacune de vos retraites.

Procéder à la vérification de votre âge de taux plein

Afin de profiter d’une pension de retraite optimale, il est important de prendre sa retraite à taux plein. Ceci est fonction de votre année de naissance et des cotisations faites dans diverses caisses, dont celle qui s’occupe de votre assurance vieillesse.À titre d’exemple, un salarié qui a vu le jour en 1957 atteindra ce taux lorsqu’il aura donné ces cotisations durant 166 trimestres. Par ailleurs, bien qu’en général on conçoive que l’âge de taux de plein idéal oscille entre 60 et 67 ans, il est important de le vérifier. Pour y parvenir, rendez-vous sur www.retraite.fr.

Penser au malus Agirc/Arrco

En dehors de quelques profils de salariés spécifiques, tous ceux qui sont aptes et sont nés à partir de 1957 doivent prendre ce paramètre en compte. En effet, depuis le 1er janvier 2019, ce malus d’Agirc-Arrco (retraite complémentaire) est applicable à toutes les pensions complémentaires de ces salariés aptes au travail. Pour en savoir un peu plus, allez sur www.agirc-arrco.fr ou alors contacter un conseiller d’Agirc-Accro à ce numéro 0 820 200 189.

Tenir compte d’éventuelles minorations

Si vous partez en retraite dès votre âge légal sans détenir le nombre de trimestres requis pour votre taux plein, vous risquerez de subir une décote. Généralement de -1, 25 % par trimestre sur votre retraite de base, celle-ci s’accompagnera d’un abattement viager sur votre retraite complémentaire. Pour être fixé à cet effet, vous pourrez donc solliciter un entretien information retraite (EIR). Cet entretien individuel gratuit est réalisable auprès de n’importe quel type de régime de retraite.

Calculer le prix d’un potentiel rachat de trimestres

Dans ce processus, il serait également très intéressant d’envisager un rachat de trimestres. Cette option n’est possible que si vous émettez le souhait de partir en retraite sous de bien meilleures conditions lorsque l’âge légal est atteint. Il s’agit ici d’avoir des pensions optimales, de ne pas être victime de décote ni de minoration et encore moins d’être touché par un malus.

En fonction de l’âge et du salaire soumis aux cotisations, il faut débourser en moyenne 3 275 euros par trimestre à partir de 60 ans. Au vu de son importance, vous devez donc avant toutcalcul évaluer le temps de retour sur l’investissement que vous souhaitez faire.

Évaluer la possibilité d’un départ tardif

En dehors des éléments précédents, vous devez aussi être capable d’évaluer la possibilité d’un départ tardif en retraite. Bien que cette mesure soit jugée décevante par la majeure partie des salariés pour de multiples raisons, celle-ci pourra vous être très utile. Toutefois, vous devez en garder en tête que la surcote, l’acquisition des points de retraite complémentaire et le bonus Agirc-Arrco dont vous bénéficierez seront limités.

Réévaluer la différence entre revenus/pensions et faire valoir vos droits à la réversion

Bien que le taux actuel de remplacement des salaires soit acceptable, vous n’êtes pas à l’abri d’une mauvaise surprise. Pour donc éviter de vous retrouver dans une situation très désagréable, il serait utile d’effectuer une balance entre votre revenu et votre pension. Si l’écart est très désavantageux, n’hésitez donc pas à réaliser un placement. Vous pourrez par exemple, souscrire à une assurance vie. L’astuce pour y parvenir ici serait de demander conseil auprès de votre conseiller en gestion de patrimoine.

En dernier recours dans ce processus, n’oubliez surtout pas de faire valoir vos droits (liquidation retraite) à la réversion. Cette opération doit idéalement se faire dès 50 ans.

Où et à quel prix réaliser un bilan de retraite ?

Comme souligné un peu plus haut, un bilan de retraite peut être l’œuvre d’un professionnel ou de l’employé.

Où réaliser un bilan de retraite ?

Ceci dépend majoritairement de la personne qui aura la charge de le réaliser. En effet, si c’est le salarié qui l’effectue, cela se déroulera chez lui. Sauf que pour éviter tout amalgame il devra demeurer concentré et surtout disposer d’une bonne connexion internet. Novice dans ce milieu, il en aura grandement besoin. Cela lui permettra en réalité de consulter son EIG, de récupérer et de transmettre diverses informations, etc.

À l’opposé, si l’employé sollicite les services d’un expert, cette opération se fera dans un cabinet spécialisé en la matière. Disposant de tous les outils nécessaires, celui-ci devra présenter un travail impeccable à son client.

Par ailleurs, en s’offrant les prestations de spécialistes, le salarié aura la possibilité de :

  • reconstituer et valider en quelques minutes ses droits acquis durant sa carrière ;
  • maîtriser et évaluer dans les moindres détails les options de fin de carrière comme lecumul emploi ou encore le rachat de trimestres ;
  • bénéficier des conseils donnés par le ou les experts qui y travaillent pour prendre les bonnes décisions qui s’imposent.

Ainsi, grâce à toute cette expertise, vous ne pourrez qu’être satisfait.

Combien faut-il débourser pour effectuer un bilan retraite ?

À l’image du point précédent, réaliser un bilan de retraite va aussi dépendre de qui le fera. Si c’est le salarié, cette opération ne lui coûtera pas grand-chose. Sauf que bien entendu, il perdrait beaucoup de son temps et risque de commettre des erreurs.

Dans le cas où le bilan retraite est fait par un spécialiste, le salarié devra établir un budget qui oscille en ce moment entre 450 et 3000 euros. Comme tout travail, cette somme sera fonction de quelques critères. Il y a notamment :

  • la notoriété du cabinet ou de l’expert ;
  • l’expérience ;
  • la complexité de votre dossier, etc.

L’important ici est donc de choisir un professionnel du domaine qui pratique un bon rapport qualité-prix.

En somme, le bilan de retraite est une opération capitale que tout salarié doit réaliser avant son départ en retraite. En vous offrant la possibilité d’optimiser le montant de votre pension de retraite, ce dernier vous permet de vivre paisiblement votre retraite. Par ailleurs, bien qu’il soit possible de le faire tout seul, il est vivement recommandé de faire appel à un cabinet ou à un expert. Avec ce dernier, vous aurez en effet l’assurance de ne pas commettre d’erreurs préjudiciables et de gagner en temps.

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2020