Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2020

La vente de fruits et légumes direct producteur : les atouts

  1. Livraison de nourriture locale >
  2. Vente fruits et légumes direct producteur
Banniere de la page

La vente directe de fruits et de légumes consiste de la part de leurs producteurs à en proposer de frais et de saison directement aux consommateurs. Les avantages de ce mode d’achat sont multiples. Ils se rapportent notamment au prix, à la qualité en général bio ainsi qu’à la relation qui s’établit avec la campagne. Découvrez dans cet article tout ce que vous aurez plus de détails sur la vente directe de fruits et légumes.

10€ de réduction sur votre prochaine commande Alancienne avec ce coupon
VOIR LE CODE

La vente directe de produits locaux est un mode de commercialisation qui convient très bien au bio

La vente directe de fruits et de légume adopte un circuit court qui relie les producteurs locaux aux consommateurs. Dans les faits, un seul intermédiaire se trouve entre les deux bouts de la chaine. Il s’agit soit du groupement de producteurs, soit du magasin. La vente directe de produits permet donc de se débarrasser des nombreux intermédiaires que sont entre autres les grossistes, les emballeurs et les distributeurs, retrouvés dans les circuits traditionnels.

Le bio se démarque des autres produits par le fait qu’il permet notamment au consommateur de faire un achat engagé. En choisissant de s’approvisionner directement chez un producteur local, le consommateur qui quitte sa maison pour s’approvisionner directement au champ prouve qu’il est attaché à certains principes. Au nombre de ceux-ci figurent le choix des produits de saison, le soutien à l’économie locale et le maintien du trait d’union entre la ville et la campagne.

À noter que ce sont principalement les produits frais insensibles et ne demandant pas de dispositifs techniques spécifiques qui peuvent faire l’objet d’une vente directe. Et comme chacun le sait, les fruits et les légumes ne demandent pas nécessairement à être réfrigérés ou n’exigent pas un conditionnement particulier. Outre les fruits et légumes, les autres produits adaptés à la vente directe sont surtout le bois, les œufs et les fromages, le lait, la viande, pommes de terre, le miel, l’huile d’olive ainsi que le vin AOC.

Il existe plusieurs modes de vente directe de fruits et de produits maraîchers. On peut citer la cueillette à la ferme, les AMAP, les marchés et magasins de producteurs de même que les paniers de fruits et légumes. Voyons les différents types de vente en direct dans le détail.

Il existe six grands types de vente en direct

Les différents modes de vente directe de fruits et légumes peuvent être classés en six grandes catégories. Quelles sont-elles ?

La vente à la ferme

Tout d’abord, la vente à la ferme permet au producteur d’écouler ses produits directement depuis son exploitation. Cela l’autorise donc par exemple à faire découvrir son potager à sa clientèle. Il n’a pas à se déplacer pour vendre sa production. Et il peut étendre la gamme de produits cultivés en tenant compte de la demande. Par exemple, il pourra commencer par le vin disponible dans son stock et y associer progressivement le cidre ; les glaces ou encore le fromage. Par contre, la vente à la ferme n’est pas un mode de commercialisation régulier, étant donné qu’elle est subordonnée à la venue des clients.

La cueillette

Ensuite, la cueillette est un mode de vente directe qui permet au consommateur de se rendre dans l’exploitation du producteur pour cueillir de ses propres mains les fruits et légumes et les payer au poids. L’avantage de la cueillette pour le producteur, c’est qu’elle ne demande aucun investissement de départ. De même, l’agriculteur peut écouler de grande quantité à des prix cadeaux, très compétitifs.

La vente sur le marché de produits régionaux

La vente sur le marché ou une boutique en ligne offre au producteur la possibilité de vendre ses fruits et légumes de façon hebdomadaire, à une date déterminée. De cette façon, il peut proposer ses produits à une large clientèle en investissant même les marchés des villes limitrophes. Il fidélise aussi par ce biais ses clients et n’a pas à s’acquitter d’un prix exorbitant pour occuper un emplacement. En revanche, il n’est pas aisé d’obtenir une place sur un marché. Et si l’emplacement n’est pas adéquat, les ventes se feront rares. Sans compter que les clients ne se rendront au marché que si la météo le permet.

La vente le long de la route

La vente le long de la route se fait en montant des étals aux abords des routes. Elle permet de liquider au plus vite les surplus de production.

Les AMAP

Les producteurs peuvent également passer par une association pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) pour écouler directement leurs produits.

La vente auprès des comités d’entreprise

Enfin, la vente auprès des comités d’entreprise permet aux agriculteurs de vendre leurs produits par commande groupée aux comités d’entreprises au profit de leurs salariés.

Les avantages à acheter des produits régionaux sont multiples

La vente directe de fruit, épicerie et de légumes présente de nombreux avantages. Tout d’abord, le consommateur a une idée précise de la façon dont sont cultivés les produits. Une transparence écologique est donc établie. Et il est tout à fait possible à n’importe quel consommateur de poser des questions au producteur sur ses procédés agronomiques. Il peut aussi se renseigner sur son usage ou non d’engrais et de pesticides chimiques. De plus, le consommateur dispose de la possibilité de vérifier l’incidence de la production sur l’environnement. Grâce à la vente directe ou à domicile, le producteur doit donc rendre des comptes au consommateur. Il ne pourra plus se réfugier derrière un grossiste ou une grande enseigne de distribution ou de livraison.

Un autre avantage de la vente directe est le renforcement du lien social entre la campagne et la ville. En effet, d‘un côté, l’agriculteur établi en campagne a une idée précise de celui qui consommera ses fraises, courgettes, carottes ou salades. De l’autre côté, le consommateur se trouvant en ville est pleinement informé du travail de production qui s’effectue en amont à sa consommation.

La vente directe de fruit, de légumes ou de produits laitiers permet encore au consommateur de redécouvrir les saisons et de reprendre gout aux produits du terroir. C’est ainsi l’occasion pour l’acheteur de retrouver la saveur des produits de saison et des fruits et légumes frais. C’est aussi l’occasion pour lui et sa famille de partir à la découverte de nombreuses anciennes spécialités qui donnent des envies telles que la pomme Patte-de-loup, les topinambours, le potimarron, le Foie gras, de confitures ou encore le navet Boule d’or. Voilà autant de mets de la gastronomie de France dont beaucoup ignorent l’existence. Le consommateur découvre au même moment les contraintes de production ainsi que les aléas climatiques auxquels l’agriculteur doit faire face. Il prend conscience des questions environnementales que soulève la production agricole.

La vente directe de fruits et de légumes présente par ailleurs un bon rapport qualité-prix. Étant donné que la plupart des produits vendus directement ne demandent pas d’emballages, ils coutent logiquement moins chers. De plus, l’entièreté de ce qui est produit est vendue, ce qui évite le gaspillage et les intermédiaires commerciaux sont bannis. Pour toutes ces raisons, les prix proposés par les producteurs de fruits et légumes en vente directe sont nettement inférieurs à ceux pratiqués par la grande distribution. Et le comble, c’est que ces produits terroirs sont de qualité à la fois gustative et nutritionnelle bien meilleure.

La vente directe présente cependant quelques inconvénients

Les avantages de la vente directe en font un mode de commercialisation de choix. Mais, il faut aussi en relever les rares inconvénients. Le premier de ces désavantages, c’est l’atomicité du système qu’il est de fait impossible d’étendre à une consommation de masse.

Aussi, la vente directe ne peut concerner l’ensemble des produits frais, car la viande, le poisson, les produits transformés et autres produits particulièrement exposés au niveau sanitaire exigent des dispositifs de réfrigération ou des conditionnements spécifiques. Il n’est donc pas possible pour leurs producteurs de les vendre directement, à moins de disposer des équipements requis.

Le choix restreint de produits est le dernier gros inconvénient de la vente directe. Le consommateur qui a pris pour habitude de choisir parmi une foule de variétés de fruits et légumes d’origine étrangère risque d’être déçu. En effet, il ne pourra accéder en vente directe qu’à une sélection de variétés, c’est-à-dire celles de saison et qu’il est possible de cultiver localement.

10€ de réduction sur votre prochaine commande Alancienne avec ce coupon
VOIR LE CODE

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2020