Logo Conseils-Service.fr
Icône de menu hamburger
Conseils-Service.fr, 2022

Préparer le maté sans calebasse

  1. La livraison de nourriture locale >
  2. Livraison de produits bio >
  3. Maté bio >
  4. Calebasse à maté >
  5. Préparer le maté sans calebasse
préparer maté sans calebasse

Selon une étude de l’Institut National de la Yerba Mate, 35 000 tonnes de maté sont importées à travers le monde depuis l’Amérique Latine. Le maté est donc une plante de plus en plus consommée et appréciée, bien qu’elle reste loin du café ou du thé. Cette boisson ancestrale préparée par le peuple Guarani au Paraguay et en Argentine est réalisée traditionnellement grâce à une calebasse, sorte de tasse en matière naturelle, ou de plus en plus en matière synthétique. Néanmoins, ce n’est pas la seule méthode de préparation, et nous vous expliquons tout sur les possibilités de remplacement.

Qu’est-ce qu’une calebasse à maté ?

Vous avez certainement déjà aperçu ce récipient en forme de tasse vous permettant de confectionner du maté traditionnellement. Mais connaissez-vous son origine et son utilité ?

Les origines de la calebasse à maté

La calebasse, comme le maté, vient d’ Amérique du Sud, les Guaranis se servaient de calebasses, originellement un fruit, le vidaient et le séchaient. Aujourd’hui, il est toujours possible de trouver des calebasses en courge, mais elles sont plus rares et plus difficiles à utiliser.

L’utilisation de la calebasse à maté

La calebasse sert à recevoir les feuilles de maté et l’eau afin de fabriquer la boisson. Il vous suffit de placer des feuilles jusqu’à la moitié du bord. Répartissez les feuilles en remuant le récipient jusqu’à ce qu’elles forment une sorte de puits. Placez une bombilla sur un côté en penchant la calebasse pour que les feuilles penchent de l’autre. Une fois cela fait, versez d’abord une petite quantité d’eau froide jusqu’à recouvrir les feuilles. Ces dernières vont l’absorber, à ce moment-là, rajoutez-en, chaude cette fois-ci, jusqu’au bord. Attendez quelque peu que la boisson refroidisse et vous pouvez boire.

Pourquoi utiliser une calebasse à maté

La calebasse est l’outil le plus traditionnel et le plus simple pour préparer du maté. Elle convient quand vous dégustez un maté chez vous et que vous ne vous déplacez pas. Cet outil n’est toutefois pas indispensable.

Quels sont les types de calebasses à maté ?

Il existe aujourd’hui des calebasses fabriquées dans des matériaux plus simples d’utilisation et d’entretien.

Calebasse en courge

Comme expliqué plus haut, la courge est le matériau originellement utilisé par les Amérindiens pour consommer le maté. Elle vient du calebassier, est vidée puis recouverte de cuir. Il s’agit d’un matériau assez fragile qu’il faut entretenir correctement au risque de voir son espérance de vie réduite drastiquement. Par ailleurs, avant toute utilisation, vous devez la curer, c’est-à-dire l’ imperméabiliser avec un liquide. Cela doit être fait correctement, au risque d’ abîmer la gourde. Si vous débutez, il est donc préférable de choisir un autre matériau plus simple à nettoyer.
Notez que ce sont souvent des produits haut de gamme.

Calebasse en bois

Le plus souvent, le bois utilisé pour la fabrication provient du Palo Santo, un arbre qui pousse traditionnellement en Amazonie. Il s’agit d’un autre matériau traditionnel qu’il faut curer et entretenir soigneusement. Il s’agit d’une matière vivante qui peut rapidement moisir si elle n’est pas séchée correctement, ce qui serait dommage pour une calebasse de haute qualité.
Il existe aussi des calebasses en bambou, mais il est conseillé de ne pas les utiliser régulièrement : s’il s’agit d’un objet de décoration moins cher que les calebasses en bois, le bambou est trop poreux pour être résistant au contact du breuvage chaud régulièrement.

Calebasse en céramique

La calebasse en céramique et le type de calebasse qui se rapproche le plus d’une tasse classique. Elle se nettoie facilement, et certaines marques peuvent même passer au lave-vaisselle. L’inconvénient de ce type de récipient est qu’il reste assez fragile, comme le verre, il n’est donc pas très adapté au transport. La chaleur n’est d’ailleurs pas très bien conservée non plus. La calebasse en céramique est donc plutôt adaptée à la préparation du maté à domicile.

Calebasse en métal

Le métal, que ce soit de l’ acier inoxydable ou un autre type, a l’avantage d’être isolant et résistant aux chocs. Il peut facilement être entretenu et doublé pour être rendu isotherme. Certaines calebasses en métal sont même équipées d’un couvercle, vous permettant de transporter votre maté partout. Ce type de calebasse est donc adapté autant aux débutants qu’aux confirmés.

Calebasse en plastique

Il s’agit du modèle qui s’éloigne le plus de la tradition, mais il a l’avantage d’être léger et facile à nettoyer. Que ce soit du plastique ou du silicone, la tasse résiste aux chocs et peut être composée pour conserver la chaleur. Si vous avez un petit budget, c’est le modèle idéal, car pas cher. Si vous n’êtes pas à cheval sur la tradition et que vous débutez, il s’agit d’un modèle parfait pour réaliser vos premières boissons au maté. Attention toutefois à bien choisir le plastique : il doit être sans composant chimique toxique.

Comment préparer du maté sans calebasse ?

Bien que la calebasse soit un élément essentiel pour les materos, il est tout à fait possible de s’en passer et tout de même réussir à préparer une boisson au maté. C’est d’ailleurs comme cela que se prépare le maté cocido.

Utiliser une théière

Si vous avez une théière mais que vous n’avez pas de calebasse, ce qui est très probable, il est tout à fait possible de faire infuser du maté comme du thé. Disposez des feuilles de maté dans la théière et remplissez-la d’ eau non bouillante. Attendez quelques minutes avant de verser dans plusieurs tasses.
Grâce à cette méthode, vous pouvez réaliser du maté pour plusieurs personnes, ce qui n’est pas nécessairement possible lorsque vous n’avez qu’une seule calebasse de petite taille.

Utiliser une cafétière

A l’image de la théière, la cafetière permet d’infuser les feuilles. Vous pouvez utiliser une cafetière à filtre ou une cafetière à piston. Si vous utilisez une cafetière à filtre, utilisez-la comme si vous faisiez du café normalement : mettez du maté dans un filtre et remplissez le réservoir. Laissez passer le maté et voilà, la boisson est prête. Notez toutefois qu’il vous faudra peut-être plusieurs essais afin de trouver le bon équilibre entre liquide et maté pour que cela soit à votre goût.
Si vous utilisez une cafetière à piston, faites de même qu’avec du café. Mélangez les feuilles avant de descendre le piston afin qu’elles soient toutes bien imbibées. Une fois le piston abaissé, toutes les feuilles doivent être au fond et piégées.

Utiliser des sachets de maté

Il est possible et assez facile de trouver des sachets de maté, comme ceux faits pour le thé. Vous n’avez alors qu’à les faire infuser. Veillez à ne pas laisser le sachet trop longtemps et à ce que le liquide ne soit pas trop chaud, sinon le maté pourrait être trop amer. Notez qu’il existe des sachets mélanges : maté/thé ou maté/menthe par exemple, que vous pouvez retrouver en boutique en ligne ou spécialisée.
Cependant, les sachets de maté sont plus chers pour moins de quantité, il est donc préférable d’opter pour un maté en vrac. Vous pourrez même parfois obtenir votre livraison offerte en commandant un plus grand volume.
Économisez et évitez les déchets inutiles en utilisant du maté en vrac et une boule à infuser ou des sachets en tissu réutilisables. Le prix n’en sera que moins élevé.

Utiliser un infuseur à maté

Un infuseur à maté est un récipient avec un compartiment troué, où placer les feuilles de maté. Le contact avec le liquide permet une infusion lente. Grâce à ce produit, vous pouvez alors confectionner une grande quantité de maté pour le siroter toute la journée.

Le maté sans calebasse est-il différent du maté traditionnel ?

Les plus puristes des materos vous diraient que le maté sans calebasse n’a rien à voir avec celui préparé traditionnellement. Si vous appréciez la saveur de la plante, il est cependant tout à fait possible de le retrouver grâce aux sachets ou à une infusion grâce à une cafetière ou une théière. Selon le type de maté et le temps d’infusion, il est possible toutefois qu’il soit un peu moins fort. Cela ne veut pas dire qu’il sera moins bon : certains seront d’ailleurs très heureux de pouvoir déguster du maté sans le goût amer qu’ils n’apprécient pas. En somme, le choix d’utiliser une calebasse ou non vous revient : essayez avec et sans et faites votre choix selon vos préférences et vos besoins. En effet, si vous aimez transporter votre maté, il est certes possible de trouver des couvercles pour votre calebasse, mais il sera sûrement plus pratique d’utiliser un thermos ou un infuseur.

Notre avis sur la préparation du maté sans calebasse

Si un ami vous a offert du maté, mais que vous n’avez pas de calebasse, vous n’avez pas besoin d’abandonner l’idée de réaliser vos boissons chaudes ! La tradition veut que la plante soit infusée dans une calebasse, mais cela n’est pas nécessaire et cela n’empêche en rien de déguster un bon maté. Il sera peut-être moins amer, ce qui peut plaire à certains. Préparer du maté sans calebasse vous permet par ailleurs d’économiser du temps et de vous déplacer avec votre boisson, en particulier si vous utilisez un infuseur ou un thermos. Cela permet d’ailleurs de réduire les coûts : pas besoin d’accumuler les achats d’accessoires, il vous suffit de suivre les étapes de préparation.

FAQ

Voici les réponses aux questions que vous vous posez.

Comment préparer le maté sans bombilla ?

La bombilla est l’autre accessoire utilisé traditionnellement dans un kit maté. Il s’agit d’une sorte de paille à l’extrémité aplatie et percée de trous qui a pour fonction de filtrer votre boisson. En général, cet outil est en inox ou en alpaca, c’est-à-dire un alliage de cuivre, de zinc et de nickel. Toutefois, il est tout à fait possible de s’en passer et de boire votre maté sans bombilla. Comme avec la calebasse, vous pouvez utiliser un infuseur, une théière, une cafetière ou encore des sachets préfabriqués.

Le maté a-t-il des effets secondaires ?

Le maté présente quelques effets secondaires désagréables lorsque les quantités consommées sont trop importantes. Comme le café, la plante contient de la caféine, ce qui crée de l’anxiété, des troubles du sommeil, des maux d’estomac, etc. Ainsi, il est préférable de ne pas dépasser deux à trois tasses par jour, et ne pas en consommer trop tard dans la journée.
Notez que si vous prenez un traitement contre l’hypertension, ou une maladie cardio-vasculaire, assurez-vous auprès de votre médecin traitant que boire du maté ne risque pas de créer des interactions avec vos médicaments.

Le maté présente-t-il des dangers ?

Le maté est une plante permettant de faire une boisson totalement naturelle. Elle n’est absolument pas dangereuse lorsqu’elle est consommée dans des quantités raisonnables. Respectez la posologie et vous pourrez profiter de tous ses bienfaits. Elle a même de nombreux avantages santé, et encore plus lorsque vous la choisissez bio. Vous vous assurez alors que la plante ne contient pas de pesticide.

Partager ce contenu

Ne manquez aucun conseils autour du service !

Conseils-Service.fr, 2022